1. Comment tout a commencé...


    datte: 03/10/2017, Catégories: f, h, Collègues / Travail, grosseins, Voyeur / Exhib / Nudisme, Voyeur / Exhib / Nudisme, fmast, hmast, nopéné, jeu, aliments, mastf, masth, Auteur: Fredzzyd, Source: Revebebe

    L’histoire que je vais vous raconter est totalement vraie, du début à la fin Tout s’est déroulé il ya maintenant une dizaine d’années. J’étais alors âgé de vingt-deux ans, j’étais à l’époque célibataire et je vivais au jour le jour sans me poser de questions. Ce fut le début d’une longue histoire, pas vraiment d’amour mais surtout de sexe. Je m’appelle Fred, et j’avais fait la connaissance de Mélanie lors d’un entretien de travail, dans une grande boîte lyonnaise. Je recherchais du travail en tant que cadre dans le domaine de l’électricité, et elle était l’une des responsables d’affaires avec qui je serais chargé de travailler si mon profil convenait. Dès le premier regard j’étais tombé sous le charme. Ce petit brin de femme d’un mètre soixante à tout casser avait les cheveux blonds coupés très court, ce qui lui donnait un look agressif et très dynamique. Mais il faut l’avouer, ce qui sautait aux yeux lors qu’on la voyait, c’était ses seins. Je ne suis pas spécialiste des tailles de bonnets (et je m’en fous un peu à vrai dire) mais comparé à sa taille, ils paraissaient vraiment énormes. Je sus par la suite qu’elle faisait du 95D, ce qui ne me parlait pas beaucoup mais qui vous aidera peut-être à vous faire une image Pour mettre en valeur sa poitrine, qui n’en avait pas vraiment besoin, elle portait un joli pull décolleté, assorti à un pantalon très simple mais qui lui moulait les fesses à ravir. Bref, le genre de fille devant laquelle il est difficile de rester indifférent. ... J’avoue que j’ai pensé à elle pendant quelques jours, en me disant que si j’avais la chance de pouvoir travailler avec elle, je tenterais bien de l’inviter à boire un verre. Je ne connaissais pas son âge ni sa situation mais après tout, pourquoi ne pas tenter J’eus la bonne surprise, quelques jours après, de me voir accepté pour le poste. J’appris donc que j’allais travailler assez régulièrement avec elle, ce qui m’enchantait. De fil en aiguille, j’appris donc qu’elle s’appelait Mélanie, qu’elle avait vingt-cinq ans et que malheureusement pour moi, elle vivait avec son copain, plus âgé qu’elle et qu’ils venaient d’acheter une maison. J’abandonnai donc l’idée de l’inviter un soir, mais cela n’entacha en rien notre relation, ni professionnelle ni personnelle, car au bout de quelques semaines elle m’invita à venir manger chez elle. Je fis donc la connaissance de Bernard, son concubin, médecin généraliste dans une petite ville. Un gars très sympa, pas méchant pour un rond, mais souvent débordé par son boulot et qui avait acheté une maison énorme à rénover, sans avoir aucune connaissance en bâtiment, ni réellement le temps de faire des travaux de maçonnerie. Ayant baigné depuis toujours dans les rénovations de maison (c’est un peu une passion chez nous), je leur proposai alors de venir leur donner des coups de main le weekend et certains soir de la semaine, pour les guider un peu et avancer dans les travaux. Je ne vous cache pas que c’était pour moi une excuse pour voir un peu plus ...
«1234...7»