1. il était une fois un travesti dans la natur


    datte: 03/10/2017, Catégories: Première fois, Transexuels, Voyeur / Exhib / Nudisme, Auteur: kinkyboy75, Source: xHamster

    Ce premier émoi suscité par la présence de mon mateur m’avait troublée… et m’avait surtout donné envie de recommencer… Plus j’y repensais, et plus je réalisais combien le fait de m’être exhibée, malgré moi, devant un inconnu avait décuplé mon plaisir ! Je fantasmais sur cette verge tendue, et plus précisément sur le fait que c’était moi, petite coquine, qui avait excité le voyeur… qu’il avait bandé en matant mon cul… et qu’il s’était branlé en me regardant faire mon petit show à mon insu… Je me remémorais cette nuit-là… ma tenue, mes jeux d’exhib… mon mateur, la main sur son braquemard… Et ma fuite. L’envie de le refaire était de plus en plus pressante… Prudemment bien sûr. Cette fois, il me faudrait garder la maitrise de la situation, de la présence du voyeur. Et l’exciter, le faire bander dur, le voir se caresser pour moi… Mmmmmmmmm… oh que oui ! J’avais envie de çà… Déjà, je trouvais pleine satisfaction dans l’exhibition en pleine nature, mais désormais le fantasme divergeait quelque peu vers la notion de voyeurisme et d’exhibition « en public »… J’aimais l’idée d’un homme devant moi, ou derrière moi… je voulais voir son sperme gicler pour moi… Alors, je suis retournée sur les lieux, plusieurs fois… parfois même en plein après-midi, à l’heure où les pique-niqueurs du midi sont repartis, quand l’endroit retrouve un peu d’intimité complice… Que ce soit de nuit ou de jour, je procédais toujours à une reconnaissance avant toute chose. Une petite balade anodine qui me ...
    permettait de me rassurer, et pendant laquelle je commençais déjà à laisser aller mon imagination… Une fois que j’avais fait le tour, constatant parfois, avec intrigue, la présence de quelque promeneur solitaire, je retournais à la voiture pour observer les allées et venues… j’assistais parfois à un ballet de voitures, jamais plus de quatre ou cinq, souvent une ou deux, qui allaient et venaient à faible allure, faisaient le tour des lieux… semblant chercher quelque-chose… C’était chaque fois un homme à l’intérieur. Quand la voiture passait à côté de moi, ou devant moi, elle ralentissait. J’essayais toujours de voir comment il était… Et tournais la tête avant que lui ne puisse m’identifier… Mon penchant pour les hommes mûrs était déjà avéré. Et si l’homme remplissait ce critère, mon imagination reprenait de plus belle… Généralement, il continuait sa route… Parfois, il se garait un peu plus loin… Plusieurs fois, j’ai assisté à des aller et retours… des voitures qui arrivaient, puis repartaient… souvent les mêmes. J’ai découvert plus tard que les environs regorgeaient d’autres lieux de « fréquentation »… Ces hommes devaient aller de l’un à l’autre, jusqu’à trouver le signe ou le partenaire qu’ils attendaient… j’imagine… De mon côté, j’attendais toujours qu’il n’en reste qu’un… Ça pouvait parfois prendre un peu de temps. Alors, je ressortais de ma voiture… retournais me promener un peu… jamais innocemment… La plupart du temps, je portais ma tenue sous un survêtement ample… et j’aimais la ...
«1234»