1. Initiation d'une jeune bourgeoise - 10 - Part


    datte: 05/10/2017, Catégories: BDSM / Fétichisme, Lesbienne, Partouze, Auteur: jack64410, Source: xHamster

    Initiation d'une jeune bourgeoise - 10 - Partie 2 Camille fit donc le service en tenue plus que légère. Elle remplit nos verres, nous tendit les plateaux débordant de petit fours. Entre deux services, Clélia la fit s'agenouiller à ses pieds. Faisant mine de l'ignorer, nous discutâmes tous les trois et je pus alors en savoir plus sur son nouvel ami. Leur histoire m'étonna et je me dis que ce Bruno devait avoir vraiment quelque chose de spécial . Je demandai des nouvelles de Véro , la meilleure amie de Clélia, que j'avais eu, bien sur l'occasion de connaître de très près. J'avais même eu, je dois l'avouer, le béguin pour elle... Elle me répondit en riant qu'elle allait parfaitement bien, qu'elle était amoureuse d'un Bruno ( elle aussi ) qui n'était autre que son ex beau frère. --D'ailleurs , reprit elle, il faudra que nous fassions une soirée tous les six. Je suis sure qu'elle sera ravie de te revoir. Le clin d'oeil qu'elle m'adressa à cet instant n'échappa pas à mon épouse qui se renfrogna. Clélia s'en aperçut et s'agaça. -- Que crois tu ? Qu'il était puceau comme toi quand vous vous êtes mariés ? Je peux te dire qu'il avait beaucoup de succès auprès des femmes et qu'il pourrait en avoir tout autant s'il était libre. Si tu es là , s'il est si patient avec toi c'est qu'il t'aime , petite sotte ! Alors arrête d'être jalouse , de te dévaloriser, conduis toi en femme libre et libérée et non en sainte nitouche ! -- Bien Madame . -- Bien Madame ? Tu m'énerves , tu as besoin d'une ... bonne leçon !! Elle prit son portable . -- Oui , c'est moi...... Tu es ou ?...... Bien, ça te dirait de passer , j'ai une femelle soumise à te présenter .... . Oui... Tu auras une surprise.... On vous attend..... Clélia n'en dit pas plus et l'ambiance se tendit quelque peu.. Dix minutes ne s'étaient pas écoulées lorsque la sonnette de l'entrée retentit. -- Camille, va ouvrir !! Ma femme blêmit . -- Mais Madame, comme ça ? -- Ne m'oblige pas à me répéter ! Elle obéit et, la tête basse, elle s'en fut à la porte qu'elle ouvrit en s'effaçant. Elle vit rentrer une femme brune, grande, mince aux yeux verts émeraude suivie de son compagnon, un bel homme lui aussi. La dame la dévisagea , Camille baissa la tête. Quand le couple entra dans le salon je ne fus pas surpris, tant je m'y attendais, de voir rentrer Véro plus en beauté que jamais. L'étonnement fut de son côté et je constatai qu'elle n'avait rien perdu de sa spontanéité et de son naturel quand elle se jeta dans mes bras. Nous nous embrassâmes de bon coeur, comme deux amis qui ont plaisir à se revoir après une longue séparation. Il fut inutile qu'elle me présenta son compère, je le connaissais déjà ,bien que j'ignorai qu'ils soient en couple. Ce fut Clélia qui lui présenta alors ma douce de la façon la plus humiliante qu'il soit: -- La chose qui vous a ouvert la porte c'est ce qui lui sert d'épouse. Je commençai à trouver que les choses allaient un peu loin, aussi voulus je intervenir. Elle m'arrêta d'un geste. -- Inutile de ...
«1234»