1. au bord de la piscine


    datte: 06/10/2017, Catégories: Hardcore, Transexuels, Auteur: Prescillia, Source: xHamster

    Un matin, la femme d’un couple que j’avais connu dans une soirée coquine, me téléphona. Quand je les ai connu c’était un couple (homme, femme) qui voulait mettre du « piquant » dans leurs jeux sexuels et essayer d’autres sensations en mettant entre deux ; un trav. Pour faire du triolisme. Pourquoi pas ? J’avais tout de suite répondu à leur désir. Je pense que nos petits jeux nous avaient plus ! Ce soir là, j’avais été active pour madame et passive pour monsieur. Pour lui, c’était ses premières expériences avec un trav., et je peux vous assurer qu’il tenait bien la route par ses sodomies ! J’aime jouer le rôle, et être prise comme une femme, et si certains trav. Sodomisent les hommes, ce n’est pas mon cas. Cette nuit là, j’ai fais tous les trous de madame, c’était super !!! Mais revenons au matin où elle m’appela pour m’inviter à prendre le thé au bord de leur piscine dans une belle et grande propriété. C’était en semaine, et son mari était absent pour la journée, car il travaillait ce jour là. J’ai choisie un petit bikini deux pièces, une robe de plage transparente, des escarpins à brides rouge vif, une petite chainette de cheville avec des petits dauphins or, une mini jupe tube moulante, mes lunettes de soleil et un sac « fourretouts ». Allez, j’y vais ! C’est l’heure du thé … Quand je suis arrivée habillée comme ça, elle me reçu en me disant ; « whoua, qu’es ce que tu es sexy !!! » On a été tout de suite au bord de la piscine où il faisait chaud. On c’est assises toutes ...
    les deux sur nos transats, une à cotée de l’autre pour parler de choses et d’autres. Puis je lui ai demandée, si elle voulait que je lui applique de la crème solaire. Elle me répondit oui, elle se coucha sur le ventre sur son drap de bain sur son transat. Je commençai à lui appliquer la crème en lui massant le dos, et progressivement et rapidement jusqu'à son bikini ( je commençai à être excitée…) Puis j’ai enfoui mon visage dans ses fesses, elle « ronronna » tout en écartant d’avantage ses jambes… Je sentais son odeur de mouille à travers le fin tissus de son maillot (j’avais le sexe tout dur). Je l’a léchai à travers le tissus qui était de plus en plus mouillé par ma salive et sa cyprine ! Je l’entendais haleter de plaisir « hummm… vas y c’est bon ma chérie, j’adore que tu me fasses ça ». Notre petit jeu dura comme ça pendant plusieurs minutes, j’avais fini par lui écarter son maillot sur le coté, pour y enfouir mes doigts qui allaient et venaient dans sa chatte comme dans une motte de beurre fondu. Elle jouissait comme une chienne quand j’enfonçai mes doigts à fond, et que je lui branlai son clito avec mon pouce. Elle c’était au fur et à mesure redressée, et elle était maintenant à quatre pattes sur son transat avec les jambes écartées (quel beau spectacle j’avais en face de moi) Au bout d’un moment, je commençai à avoir des crampes et surtout j’avais très envie qu’elle me fasse gicler !!! « à toi ma chérie mets toi sur le dos sur ton transat, je vais te faire une gâterie… » ...
«12»