1. Service d'étage


    datte: 06/10/2017, Catégories: Anal, Première fois, Partouze, Auteur: CapsLock, Source: xHamster

    J'imagine une chambre d’hôtel, un week-end romantique en amoureux, nous entrons tous les deux, la pièce est faiblement éclairée d'une couleur jaune orangée. Un lit double occupe un coin de la pièce, plutôt spacieuse. Les traditionnelles tables de chevet, un canapé et une table basse complètent le mobilier. Tu t'assoies naturellement au milieu de ce canapé et tu patientes. Tu ne sais pas encore ce qui t'attend mais tu restes entonnement calme et confiante. On frappe a la porte, le service d'étage apporte une bouteille de vin blanc moelleux bien fraîche. L'employé est un jeune homme, plutôt mignon d'ailleurs, assez grand, la démarche calme et assurée. Alors qu'il sort je vois ton visage se décaler pour suivre son allure jusque dans le couloir alors qu'il referme la porte derrière lui. Un bref regard vers moi en haussant les paupières et je comprends immédiatement ce que tu attend de moi. Je me précipite hors de la chambre à sa suite pour le ratt****r. Au bout de quelques minutes qui te paraissent interminables nous réintégrons la pièce. Ton sourire en dit long sur tes ambitions. Le garçon d'étage se présente : Thomas 29 ans, et travaillant dans cet hôtel depuis déjà de nombreuses années. Il est brun , les cheveux en bataille ordonnée, un genre de négligence travaillée et plutôt classe. Il à un regard sombre mais pas inquiétant, de grandes mains fines et un petit rire coquin qui ponctuent ses phrases. Je viens m’asseoir juste a coté de toi et te murmure a l'oreille &#034il te ... plaît?&#034. Tu hoches subrepticement la tête pour acquiescer. Je lui fait alors signe de venir poser ses fesses à tes cotés. Il ne se fait pas prier et se glisse sur le canapé également. Je lui fait un petit clin d’œil histoire de donner le feu vert à ses actions. Il pose alors sa main sur ta jambe et commence a t'embrasser dans le cou. Tu fermes les yeux et profites de ses caresses. De mon coté je t'embrasse l'épaule et effleure de mes doigts la peau douce de ton bras. Sa bouche remonte vers ta joue, s'attarde sur ton oreille et rapidement cherche tes lèvres. tu l'embrasse tendrement, lentement, comme si tu ne voulais pas attiser trop vite le feu qui monte entre tes cuisses. Pendant ce baiser &#034découverte&#034 je commence à te déshabiller. En deux minutes tu te retrouves donc en sous vêtements alors que nous n'avons encore rien enlevé. Tu trouve ça tellement injuste que tu fais signe à Thomas de se lever face a toi. Rapidement tu enlèves sa ceinture, et fait tomber son pantalon à terre. Il enlève de lui même sa veste, sa chemise et sa cravate. Son torse régulier n'est pas trop velu, il a les épaules larges et rassurantes. Ta bouche se balade sur ses abdominaux et tes mains font descendre son boxer sur le haut de ses cuisses. Je te laisse agir et regarde le spectacle en voyeur. Tu fais maintenant sortir sa queue et commence à la lécher du bout de la langue sur le pourtour de son gland, qu'il a déjà bien tendu et plutôt fuselé. Après quelques instants il pose ses mains ...
«123»