1. Femme BCBG, escorte, non, pute (57)


    datte: 06/10/2017, Catégories: Entre-nous, Hétéro, Auteur: CHRIS71, Source: Hds

    Madeleine me raconte ce qui est arrivé à Diana quand elles se sont retrouvées avec son premier client avec Valérie. Après avoir compris le travers de ce client, elles acceptent bien volontiers de se donner en spectacle devant lui pour leur plus grand plaisir. • Valérie me tient dans ses bras, tout le temps de cette conversation surréaliste. Elle amène ma bouche vers ses lèvres et m’embrasse comme seule elle sait le faire. Je descends vers sa fourche et je prends ses lèvres intimes dans ma bouche, ma langue passe et repasse sur son clitoris qu’elle a fortement développé. Rapidement ses cris de joie me font penser que je vais dans la bonne direction et subitement je reçois des jets de liquide. J’arrive à avaler la rivière qui coule de son sexe. J’évite ainsi qu’elle inonde les draps. • Virginie est impayable, chaque fois qu’elle a dans ses bras l’une d’entre nous elle nous aime tellement qu’il faut qu’elle nous arrose de sa cyprine, moi aussi j’adore ça. • Pendant ce temps Bernard assis sur une chaise près de nous bande, mais évite de toucher son sexe qui sort de son peignoir. On frappe à la porte, il rajuste son vêtement et va ouvrir. Une soubrette est entrée, fort jolie ma foi, tirant une desserte jusqu'à la table en prenant soin de regarder dans une autre direction que nous. Elle est sortie, nous avons rigolé du trouble procuré, bien que deux femmes nues dans un lit doivent être loin d’être exceptionnelles dans un hôtel. Nous nous sommes levées et nous sommes passées à ... table, nous avons repris des forces. Il a mangé toujours aussi prévenant. • Et vous, mademoiselle Diana, qu’elle est votre ambition dans la vie sur le long terme. • Dois-je lui raconter ma vie, un regard vers Valérie me donne le droit de lui répondre franchement ? J’ai l’ambition d’acheter une librairie dans le Quartier Latin. Quand j’étais jeune, j’ai vécu dans un milieu où la culture se bornait à Minusque avec ses jeux sans frontières à la télévision. Nous n’avions aucun livre à la maison sauf Télé pour sept jours. Depuis que je vis chez Valérie, je dévore sa bibliothèque très fournie. Certains sont assez explicites sur les choses de la vie. Des auteurs du genre rétif de la Bretonne et ses délices de l’amour et bien d’autres. C’est pour pouvoir tout lire ce qui s’édite que je souhaite acquérir une librairie. • Belle ambition mademoiselle, je suis sûr que Valérie vous aidera à attraper votre rêve. • Bernard, elle le fait déjà en me présentant des messieurs voire des dames, et pourquoi pas des couples qui m’apporteront le financement potentiel. • Vous voyez, monsieur Bernard, vous êtes le premier client de ma petite biche, je voulais que vous là lancier dans son nouveau job d’escorte. Quand elle a émis l’idée de gagner sa vie en rencontrant des hommes comme vous, comme nous sommes dans vos régions, nous avons pensé à vous pour venir l’initier. • Eh bien, mademoiselle Diana, montrez-moi ce que vous savez faire avec votre corps que j’ai énormément de plaisir à contempler. • Je lui ...
«1234»