1. Fête de voisinage scabreuse .... 1/3


    datte: 06/10/2017, Catégories: Entre-nous, Hétéro, Auteur: Georges, Source: Hds

    Agnès, ma femme encore en activité pour cinq ans, et moi Paul, jeune retraité avons achetés il y a cinq ans une maison dans une petite cité à la campagne, Aucuns problèmes de voisinage, la plupart de nos voisins travaillent et malgré la proximité de cette rue en impasse nous ne les côtoyons pas beaucoup Ce que je sais c’est que la maison que nous avons acheté appartenait à un couple qui a divorcé suite a une relation extraconjugale avec des voisins d’une maison deux numéros plus loin Notre charmante voisine, car il faut bien le reconnaitre est tout à fait . ‘vergeable’ a ‘fricoté’ avec son voisin, leur couple a l’inverse de l’autre a résisté a la tempête, je suppose que le mari plus ou moins alcoolique s’en est fait une raison, mais, était-il alcoolique avant d’être cocu ou l’inverse ? J’adresse la parole très peu souvent a cette femme, je ne me rappelle même pas son prénom Lydie ou Élodie ??? Ils ont une fille de dix huit ans qui va au lycée pour la dernière année, et qui a mon avis fera autant de ravage que sa maman ! Elle est canon cette petite Zora Voilà pour le ‘décors’, maintenant nous arrivons au sujet principal, un ‘repas des voisins’ a été programmé afin de pouvoir faire connaissance, ce qui est une très bonne idée La configuration de l’impasse permet d’aligner des tables sans gêner la circulation, ce dimanche là il fait beau et chaud, qui dit chaleur dit soif et le rosé coule à flot ! Sans le vouloir je me retrouve à table face a cette belle créature qui ...
    finalement s’appelle Lydie et à trente huit ans, Agnès est deux ou trois chaises plus loin ce qui me permet de loucher en toute tranquillité dans le décolleté vertigineux de la belle qui baisse sa garde et ne voit pas, ou fait comme si, les regards de convoitise qu’elle suscite Dans l’après midi c’est l’inévitable concours de boules auquel je réussi à échapper, quelques personnes restent a table, nous parlons de tout et de rien le vin aidant, Lydie est très loquace - Vous n’avez jamais vu mon bassin à poissons derrière la maison Paul ? - Ma foi non, nous somme les derniers arrivés dans la cité - Hé bien prenez quelques plats vide afin de commencer à débarrasser et suivez moi - Tu veux que je t’aide maman ? - Non Zora, reste a table nous en avons pour une minute, surveille plutôt ton père qui commence à délirer ! - Arrête de boire papa ! - Foutez-moi la paix les gonzesses Ma femme bavarde et ne s’aperçoit même pas de ma disparition, en marchant je ne peux détacher le regard de cet adorable derrière qui se dandine devant moi string ou culotte ‘ordinaire’ ? Paul, calme toi, c’est ta voisine . - Posez ça ici et venez dans le jardin c’est mon endroit préféré ! Effectivement un bac agrémenté d’une cascade qui gazouille orne le jardin et il n’y a pas que ça, sur le fil a linge une panoplie de strings tous aussi affriolants les uns que les autres sèchent ou font décoration... Lydie a un sourire malicieux lorsqu’elle voit mon regard se poser sur cet étendage érotique - C’est par ici que ça se ...
«1234»