1. Ma belle sœur est une belle salope


    datte: 06/10/2017, Catégories: Anal, Masturbation, Première fois, Auteur: chitmania, Source: xHamster

    J’avais alors dix neuf ans, et j’étais venus passé une semaine de vacance chez mon frangin qui habite au bord de la mer. Mon frère est de dix ans mon aîné. Il est marié mais n’as pas d’enfant. J’étais chez eux comme un coq en pâte, et même un peu plus que cela d’ailleurs. Je vous explique. Un matin je me lève assez tôt, il était environ six heures trente. Je décidais d’aller faire un jogging sur la plage. Après avoir couru une bonne demi heure, je rentrais juste à temps pour saluer mon frère avant qu’il ne se rende au travail. Ma belle sœur restait à la maison pour la journée et elle me demandais si je voulais bien déjeuner avec elle. Je lui dis que oui mais qu’avant il fallait que j’aille prendre une douche car après ma course à pied j’étais en nage. Elle me dit que ce n’étais pas un soucis et qu’elle m’attendrait avant de commencer. Je me rendis donc dans la salle de bains, ôtais mes vêtements, puis entrais sous la douche pour m’enlever cette sueur qui me collait à la peau. Lorsque j’en sortis, je me sécha avec une serviette éponge, tournant le dos à la porte. Je ne l’avais pas vu, ni entendu, mais ma belle sœur venait d’entrer dans la salle de bain et se rinçait l’œil en admirant mes fesses. Cela se voit que tu fais beaucoup de sport, tu as le dos tout en muscle et tes fesses sont un véritable délice à regarder. Je sursautais en entendant la voix de ma belle sœur. Mon premier réflexe a été de me cacher mes parties intimes avec la serviette, super surpris de la voir ici. ...
    Elle se moqua de moi et me demanda de lui montrer ma queue. Je lui dis bien entendu non, après tout, c’était tout de même la femme de mon frère. Elle insista, mais je ne cédais pas. Si bien qu’elle se mit à utiliser un argument de poids. Elle commença à se dévêtir devant moi, tout en me disant, on fait un échange, je te montre mes seins, ma chatte et mon cul, et toi tu me montres ta bite. Elle n’avait pas attendu, ni mon accord, ni même ma réponse, et en moins de temps qu’il ne faut pour le dire, elle se retrouva entièrement nue face à moi. La vache, elle avait un superbe corps. Des seins ronds et fièrement dressés. Sa chatte était lisse, elle devait s’épiler ou se raser. Si bien que j’avais une vue parfaite sur sa fente. Elle me faisait face, dans la plus simple appareil, en me souriant. De la voir ainsi, cela m’as fait une impression folle, et je ne pus contenir une sévère érection. Je dois admettre que j’en avais rarement eu d’aussi puissantes. C’était comme si tout mon sang avait quitté mon corps, pour se rendre dans ma queue. Ma belle sœur s’approcha un peu de moi, et colla sa poitrine généreuse contre la mienne. Cela n’arrangeait pas du tout mon excitation, ça. Il fallait que je me calme car je commençais à ne plus réfléchir avec ma tête, mais avec ma queue, et je risquais donc de céder facilement aux avances de la femme de mon frère. Elle se frottait à moi, telle une chatte en chaleur, sentant petit à petit que mes résistances cédaient les unes après les autres. La garce ...
«123»