1. Femme BCBG, e****te, non pute….(5)


    datte: 07/10/2017, Catégories: Humour sexuel, Lesbienne, Partouze, Auteur: Christi71, Source: xHamster

    Note du nègre : Afin de ne pas alourdir le texte, toutes les scènes de sexe sont toujours protégées par des préservatifs. Des petits baisers sur mes yeux, mon nez, me ramènent à la réalité. Je les ouvre, mon petit amour me prodigue ses baisers. Nous nous étreignons de nouveau après la soirée que nous avons passée. Anne porte une main à ma chatte et fait entrer deux doigts sur les bords de mes lèvres. Je me mets sur le dos, j’ouvre les cuisses pour que sa petite main puisse progresser en moi. Anne hésite à aller plus loin, faisant comme elle l’a fait pour elle hier au soir, j’empoigne son poignet et le pousse en avant. Elle arrive au plus large de son poignet, elle insiste un peu et mes parois vaginales s’écartent pour laisser passer ses doigts. Le sexe en ébène que Virginie m’avait introduite a déjà écarter ma vulve, mais cette main, même petite me procure une sensation bien différente, elle est chaude, elle bouge, elle est humaine, elle est celle de ma petite poupée. — Va au fond mon amour. Aussitôt elle donne le dernier coup de poignet et, par la même, déclenche en moi un orgasme montant du centre de mes entrailles. Nous ne faisons plus qu’une par l’intermédiaire de cette main. — Je peux écarter les doigts ? — Oui, c’est si bon, n’hésite pas, je veux sentir ce que tu as senti hier. — Ses doigts s’ouvrent, mes parties intimes se distendent et je repars vers les étoiles que je viens à peine de quitter. Elle attend que l’équilibre se refasse dans mon corps et commence à bouger ...
    sa main, elle la sort de presque la moitié pour la replonger au fond de ma grotte. Je jouis, je jouis, je jouis encore... Mon corps n’est plus qu’une jouissance, mon cerveau est déconnecté. Le temps s’arrête, je viens encore de franchir une étape dans mon éducation sexuelle. Ma puce arrête de bouger sa main, vient jusqu'à la hauteur de mon visage et pour la première fois nos bouches se trouvent, s’ouvrent, nos langues se tournent, se retournent. Elle finit par sortir sa main et comme pour elle un bruit de succion ce fait entendre. J’att**** cette main, la monte vers nos bouches et chacune nous léchons mes sécrétions émises par ma petite chatoune. Anne se blottit dans mes bras, les yeux dans les yeux, nous nous regardons amoureusement. Subitement un rire nerveux arrive à mes lèvres. Anne, forte étonnée, me regarde avec incrédulité pensant certainement avoir fait quelque chose de mal. — N’ait pas peur, tu n’y es pour rien. Comme toi, j’ai été trahi par mon homme, qui avait un tout petit sexe qu’il faisait entrer dans ma chatte. Après la séance que nous venons de vivre toutes les deux, je voyais sa verge se perdre au centre de mon corps. Elle éclate, elle aussi de rire. — Tu viens à la piscine ? Elle est d’accord, nues toutes les deux, main dans la main, nous plongeons ensemble dans cette eau agréable, la température étant énormément montée dans les dernières minutes entre nous. Après le bain, nous mangeons et elle part rejoindre sa fille non sans oublier de me donner un tendre ...
«1234...8»