1. Dans le train


    datte: 08/10/2017, Catégories: Anal, Hardcore, Auteur: michelemimi, Source: xHamster

    e retour de chez une amie à Paris, je suis en première classe, au calme, juste un jeune homme est dans le wagon. Je n'arrive pas à dormir et je vois ce jeune passager qui m’observe. Il fait semblant de lire un magazine et me reluque par-dessus. Quelques minutes plus tard, il se lève, passe devant moi et me sourit. Par politesse, je lui réponds. Sur son siège, il a laissé son magazine et quelle est ma stupeur de voir que contrairement à la couverture qui représente un mag auto, c’est un à l’intérieur un magazine porno. A cet instant, je suis un prise de panique en me rappelant de son sourire et de la façon qu’il me regardait. Si ça se trouve il est parti aux toilettes se branler en pensant à moi et aux situations de son magazine. A cette pensée, je frisonne, mais aussi des fourmillements familiers envahissent mon ventre. A son retour, nos regards se croisent et je rougie. Il s’assoit et reprend tranquillement sa lecture mais quelques minutes plus tard, je devine une bosse sous son pantalon. Pour mieux observer cet homme, je fais mine de dormir. Je devine alors entre mes paupières mi-closes qu’il a sorti sa queue et se caresse en me regardant. Tout en continuant à se branler, il vérifie si personne n’arrive. Je me sens vraiment gênée, angoissée mais aussi très excitée et chanceuse d’ass****r à ce spectacle qu'il m’offre sans s’en rendre vraiment compte. Je vois sa main s’activer sur sa hampe en me regardant et je sens mon sexe s’humidifier. Machinalement j’ouvre mes cuisses ... et lui permet ainsi de deviner mon string rouge. Là, j’ai une audace folle. Tout en faisant semblant toujours de dormir, je me mets à doucement me caresser par-dessus le string. Il peut maintenant voir les va-et-vient de mes doigts pénétrant mon sexe sous mon string. Je ferme les yeux et de vois plus l’inconnu qui doit profiter de ma folie. C’est dans cet état d’excitation, que l’inconnu se lève et me dit : « Rejoignez-moi aux toilettes. Je vous attends. » Je sursaute à ses mots et le vois s’éloigner. Après un certain moment d’hésitation et en me traitant de folle, je décide de répondre favorablement à cette belle invitation inattendue. Mon émotion est telle que mes jambes tremblent en atteignant les toilettes. Je toc fébrilement à la porte et il me tire vivement dans la cabine. Il me colle à lui et ma forte poitrine s’écrase sur son torse musclé et il me prend la bouche tentant de frayer un chemin entre mes lèvres tendres et chaudes. Je ne résiste pas longtemps et échange avec lui un baisé fougueux où nos langues s’emmêlent. J'étais complètement excité. Je pousse mon bassin sur mon organe bien dur. Je glisse alors le long de son corps pour m’agenouiller et cueillir dans ma bouche son membre turgescent. Je commence à le mordiller délicatement. Il doit aimer car je l’entends gémir. Il me prend la tête pour que j’embouche entièrement sa queue mais je préfère le faire languir, jouant de mes charmes buccaux. Son supplice ne dure pas car mon envie d’engloutir cette queue est trop ...
«123»