1. Emma, elle m'offre sa rose (1)


    datte: 08/10/2017, Catégories: Hétéro, Auteur: ERIC64, Source: Xstory

    Moi, Eric, 60 ans, blanc. Elle, Emma, 20 ans, black. Il est deux heures du matin et on se retrouve à poil dans une chambre d'hôtel. Elle me saute au cou et frotte son ventre sur mon sexe dressé: - Baise moi papy, baise moi, je n'en peux plus... Cette situation, aussi improbable qu'idyllique, mérite un rappel des faits (voir les récits précédents pour plus de détails). On s'est connu grâce à internet et une partouze que l'on organisé, à six, sur plusieurs jours, entre gens adeptes de l'inceste. Elle y était avec son grand père, moi avec ma petite fille, et aussi un autre couple tel que nous. Elle m'a avoué, lors d'une nuit avec moi, son fantasme de faire l'amour avec un chien. On s'est quitté, ravi de notre rencontre, en s'échangeant nos numéros de portables. J'ai une copine qui bosse à la montagne avec des chiens de traineaux, je l'ai contactée pour voir la possibilité de satisfaire ma jeune petite copine. Elle me confie que si ses chiens sont son outil de travail, elle les utilise aussi pour des activités secrètes et lubriques. On se met d'accord et j'appelle Emma pour lui proposer un plan qu'elle accepte sans hésiter. Ce sont les vacances scolaires, ma petite fille que j'héberge pour ses études me quitte pour rentrer chez ses parents, et Emma quitte son grand-père pour passer huit jours de vacances avec moi. Peut-être que son grand-père lui manque déjà, comme moi ma petite fille, toujours est-il qu'elle veut que l'on s'invente le même lien de parenté. Dès le premier ...
    soir on s'est fait un énorme plan zoo que l'on avait programmé, suivi d'une baise à trois à l'hôtel, imprévue celle là. Il est deux heures du matin, notre partenaire homme, le réceptionniste, vient de nous quitter, et Emma est chaude comme une baraque à frites: Elle s'est allongée sur le lit, les cuisses ouvertes, et elle écarte ses lèvres noires pour m'offrir son écrin tout rose: - Baise moi papy, regarde ma chatte comme elle a envie de ta queue! Je viens aussitôt sur elle, et vu l'état de son huître détrempée de s'être masturbée, je sais qu'elle n'a pas besoin de préliminaire. Je glisse mon manche dans sa fente où il disparait comme gobé par sa chounette vorace. Je me mets aussitôt en mouvement: - Oui, oui papy, baise moi fort, vous m'avez trop excitée tous les deux à vous enfiler. - Ca t'a plu? - C'était génial, mais je n'aurais jamais cru ça de toi, et encore moins avec les chiens. - Je ne te choque pas, j'espère! - Non, au contraire, tu es aussi vicieux que moi et j'adore. - Tant mieux petite salope, et ma bite qui te lime, elle te plait. - Tu le sais bien mon papy cochon, je l'aime trop ta grosse queue, je ne peux pas m'en passer. Et toi, tu l'aimes ma chatte? - Bien sûr ma petite fille incestueuse, tu as la plus belle et la meilleure de toutes. - Montre moi combien tu l'aimes; qui aime bien châtie bien, alors bourre la, défonce la, matraque la. Prends moi de toutes tes forces, je suis ta salope, ta pute. Remplis moi, je veux ton sperme dans mon ventre, je suis ta vide ...
«1234...»