1. Rien ne sera jamais plus comme avant...histoire lo


    datte: 08/10/2017, Catégories: Anal, Hardcore, Première fois, Auteur: Tangobull, Source: xHamster

    Je suis assis là comme chaque matin, dans ce train liant Grenoble à Lyon pour rejoindre mon atelier situé dans le quartier Perrache. Pardon, j'oubliai les présentations, appelez-moi Tango, je suis photographe, j'ai 38 ans et j'habite une jolie maison bourgeoise dans le Sud Isère. J'étais à mille lieux de me douter que ce matin de mai 2015 allait marquer un tournant irrémédiable dans ma vie sexuelle, et dans celle d'Emilie.Non je ne le savais pas, si j'avais su...peut-être... Il est 7h23, et le train, une fois n'est pas coutume, accuse un retard de 15 minutes en raison d'un &#034incident sur la voie&#034, fichu train! Maudites excuses! Maudite voix éraillée du contrôleur qui ne soucie guère de mon futur retard! Je prends ce train tous les matins depuis 5 ans et je suis marié, marié depuis 8 ans (j'en ai aujourd'hui 38) à une épouse formidable, mère attentive de mes deux enfants qui respirent la santé, chanceux que je suis! Emilie est entrée dans ma vie ce matin de mai 2015 à 7h23 en gare de Bourgoin-Jallieu, je me rappelle l'heure, l'odeur du train, et le doux bruit ambiant du vacarme des passagers. D'habitude, je pianote frénétiquement sur mon PC portable pour me mettre en avance sur ma journée du travail, mais ce matin, je ne le fis pas! Pourquoi? Il m'est impossible de le vous le dire, peut être mon inconscient savait il que ce matin marquerait le début d'une nouvelle vie sexuelle.La vie est pleine de mystère que la raison ne peut expliquer ! Emilie est entrée dans la ...
    voiture 6 de ce TER au moment ou le vieux monsieur assis en face de moi s'est absenté pour aller soulager une envie pressante. Emilie, Ohhh Emilie, je me rappelle cette première vision...Elle est entrée incognito parmi les passagers du matin, personne n'ayant une vue assez précise pour percer l'anonymat. Mais moi je l'ai vu. Oui je l'ai vu immédiatement! Emilie s'est assise en face de moi, et je la vois ce matin là, je la vois telle qu'elle est, ou plutôt telle qu'elle devrait être...telle qu'elle sera plus tard! Un dialogue muet s'est mis en musique doucement dans mon esprit, et sans m'en rendre compte je me suis parlé à moi-même, en secret en la regardant. &#034Tu es belle, c'est sur, personne ne le voit, c'est en partie ton charme. Tu porte une alliance, tu es donc mariée. Ta jupe grise mi longue prouve que tu es féminine mais que tu ne cherches pas à exciter les hommes&#034 Tu as deux téléphones, tu dois donc avoir un travail important et tu en réserves un à ta vie privé, oui tu dois avoir un travail important car tu es maquillée pour rester féminine sans être déconsidérée. Tu as de jolis yeux bleus, et une bouche fine et délicate, tu dois avoir entre 30 et 35 ans, peut être un peu plus mais ton visage concentré dégagé par tes cheveux attachés contraste avec la douceur de tes traits&#034 Si l'on m'avait conté à ce moment-là ce que ces lèvres délicates feraient et subiraient 1 mois plus tard, je ne l'aurai pas cru. Impossible d'imaginer non plus le vocabulaire qui allait ...
«12»