1. Emma : libérée, déchirée (2)


    datte: 09/10/2017, Catégories: Hétéro, Auteur: fantaflo, Source: Xstory

    Je laisse passer une dizaine de jours avant d'appeler Emma. Elle dit qu'elle attendait mon coup de fil. J'avais le ok de Paul : - Tu peux la sauter autant que tu veux, mais tu ne sors pas avec elle. Nous mangeons ensemble un mardi à midi. Dans une jolie robe bleue à larges bretelles, Emma n'est pas chaude, elle est incandescente. Elle me raconte tout en détail, ses envies, sa libido à son zénith, ses masturbations plusieurs fois par jour. Je suis à deux doigts d'aller la sauter dans les toilettes du restaurant, mais il y a du monde et puis, j'ai envie de la frustrer un peu. Elle me dit que son string est trempé et me fait vérifier en glissant vivement ma main entre ses jambes, alors que nous sommes garés en double file devant l'entrée de l'université où je la dépose. En fin de journée, je reviens la chercher et nous allons baiser chez elle. Trois fois. Le retour de sa mère durant le troisième acte ne lui pose aucun problème, quand bien même je suis en train de la sodomiser. La faire jouir ainsi est délicieux. Allongé ensuite dans le lit à côté d'elle, je lui demande : - Alors, toujours partante pour un week-end 100% anal ? - Hmmm 100% ? Ça me semble un peu beaucoup 50% seraient déjà pas mal. - Le taux n'est pas négociable. Elle réfléchit. - Je ne sais pas. Ma curiosité et mes sens disent oui. Parce que ça m'intrigue d'essayer, ça m'excite et je sais que je vais prendre un pied incroyable, vu l'intensité de mes orgasmes de ce côté-là. Elle marque une pause : - Mais l'idée de ... ne faire que ça me stresse un peu. La sodo, je ne pratique pas souvent. On l'a eut fait deux fois durant quelques week-ends mais pas plus. Alors plusieurs fois par jour, ça m'inquiète, même si je sais que tu prépares super bien. Je la caresse et descends la main dans son minou humide. - Tu m'as dit que tu aimais les challenges alors le week-end, c'est oui. Dans une autre ville, loin. Je vais te dire quoi prendre, quoi mettre et quand. Je te sodomiserai uniquement. Je te promets le week-end le plus excitant de ta vie. Je la masturbe de plus en plus vite. Elle gémit et ondule des hanches : - Ooooh ! J'ai tellement envie de toi ! De faire l'amour avec toi ! - Dans ton cul ? - Oui ! Aussi dans mon cul, mais pas que là ! Je ne pourrais pas Elle rougit, halète, commence à suer avant d'exploser. Orgasme violent. Je l'embrasse. - Réfléchis et appelle-moi ce week-end. Dimanche en fin de journée, Emma appelle. C'est oui et en plus, il faut partir le plus vite possible. Je trouve une destination en last minute. Départ le vendredi 7 mai 1999, à la mi-journée. Elle est d'accord. Le lendemain, je lui transmets par mail une liste des vêtements et dessous à prendre sans faute. Sa tenue de départ est également indiquée. Vendredi, 11h30. Emma arrive en taxi à l'aéroport. Sublime. Comme demandé, elle porte bien une jupe droite, des bas noirs et des talons aiguilles. Sa généreuse poitrine est mise en valeur par un décolleté affolant. Baiser long, intense, profond. Elle rit en disant qu'elle ne ...
«1234»