1. Une nuit d'été


    datte: 09/10/2017, Catégories: ffh, couplus, hmast, Oral, pénétratio, jouet, tutu, Auteur: Petitepanthère, Source: Revebebe

    Encore une chaude journée estivale. Milieu du mois d’août. En Provence. Il est 19 h et le thermomètre affiche un insolent 30 degrés à l’ombre. Je retourne sous la douche pour la troisième fois aujourd’hui puis descends me servir un verre de rosé en attendant ton retour. La chaleur de cette fin de journée me plonge dans une douce torpeur. Ou bien est-ce ce verre de Fondrèche frais ? Je ne sais pas. Un coup d’œil sur l’horloge birmane, tu n’es toujours pas là. Aucun message. Autant dormir alors. Le canapé m’appelle. Un bruit me fait sursauter. Tu es devant moi. Accompagné ! Mon Dieu, je suis en culotte. Cette demoiselle est beaucoup trop charmante pour me faire sourire. « Qui est-ce ? » « Une amie, me dis-tu. Je te présente Laura. » Une amie Une jolie brune gourmande, un sourire ravissant et une poitrine que je jalouse déjà. Bref, je vous laisse vous servir un verre pendant que je monte enfiler une robe. Légère cela va de soit, mais il m’est impossible de me promener à moitié nue devant une inconnue. En descendant, je ne peux m’empêcher de vous observer. Vous me semblez trop proches. Une main se promène sur ton dos, une autre semble s’être arrêtée rapidement sur ses fesses. Mais à quoi ça rime ? Tu sembles enjoué Bon, qu’as-tu prévu pour notre soirée? Tu me tends mon verre et te tournes vers cette belle brune. « Laura est en ville pour deux jours, je lui ai proposé de dormir à la maison ce soir, on peut aller se faire notre petit resto, non ? » « OK. » J’appelle pour une ...
    réservation dans une heure et demie, de quoi nous laisser le temps de faire connaissance en prenant l’apéritif sur la terrasse, puis je monte rapidement préparer le lit de la chambre d’amis. Quelques bretzels et tomates-cerises plus tard, je suis allongée dans le hamac à siroter mon rosé en écoutant la vie de Laura. Elle est drôle et sympa, me fait rire mais je te trouve toujours trop intime avec elle. Il faudra que tu me racontes votre histoire. Tu me demandes un peu de place dans le hamac et viens t’asseoir près de moi. Tes mains se promènent sur mes jambes, tu ne sembles même pas t’apercevoir des gestes que tu fais. Ma robe est courte et tes mains remontent sur mes cuisses. Je te surveille du coin de l’œil pour ne pas te laisser t’aventurer de la sorte en public. Tu souris, m’embrasses, me dis des mots doux je fonds. Sacrées hormones ! Tes mains ont eu raison d’elles, l’envie de faire l’amour avec toi devient de plus en plus forte. Laura s’éclipse aux toilettes et tes mains en profitent, elles remontent entre mes cuisses, jouent avec ma culotte. Je suis déjà complètement à toi. Je gémis sous tes caresses mais arrête, nous avons une réservation au restaurant. Il est temps d’y aller. Je monte me laver les mains dans la salle de bain. Laura m’ouvre la porte puis s’approche derrière moi et m’embrasse dans le cou. Je ne sais pas si c’est le rosé, ou tes caresses, ou encore le sourire enjôleur de cette jolie femme mais je tends le cou à nouveau. Ses lèvres papillonnent sur ma peau, ...
«1234»