1. ma femme me surprend (2)


    datte: 09/10/2017, Catégories: Anal, Partouze, Auteur: gabcris, Source: xHamster

    Après une première expérience un peu particulière avec François et Nasser, Sabine s'était découverte. Elle se pensait capable de se donner à n'importe qui même si elle en éprouvait une grande honte et un certain dégoût. Afin de limiter ces sentiments, elle voulait choisir elle-même ses partenaires et le faire à la maison. Elle pourrait les choisir plaisant et, dans le cocon de sa maison, sans risque d'intrusion inopportune comme la première fois. Quelques semaines après la première expérience, elle me proposa de retourner dans le premier club pour choisir le prochain homme qui aura la chance de la prendre. Nous nous sommes habillés l'un et l'autre de façon assez prude et nous sommes rendus au club. Comme la première fois, il y avait peu de couple. Le nombre d'homme était toujours aussi important. Sabine semblait perturbée et je décidais de ne rien faire pour l'aider. Je l'ai prise par la main et l'ai entraînée au fond du club vers les coins privés. Là, nous avons vu une femme prise par un homme tandis qu'un second regardait la scène en se masturbant. Autour d'eux, un groupe d'homme regardait sans vergogne. Sabine se mit à frémir. « Tu aimerais être à sa place, n'est-ce pas ? Lui demandais-je - Non pas vraiment... - Pourquoi ? Tu n'es pas une salope ? - Oui mais... - Alors, tu n'aimerais être prise par un inconnu devant une foule de pervers qui te matent ? - Non... - C'est faux... Tu ne mérites pas mieux... Tu mérites d'être traitée comme ça... » Sabine baissa la tête. En ... la relevant vers le couple en action, je vis que son regard était embué. Il était temps de passer à la suite des opérations. Sabine et moi nous sommes mis à la recherche d'un homme qui pourrait satisfaire à nos critères mais Sabine ne savait pas que ceux-ci étaient différents. Quelques minutes plus tard, Sabine me fit signe. Elle avait repéré un homme qui semblait lui plaire. De mon côté, j'en avais repéré un autre depuis un moment. « J'y vais... - Tu es sûr ? - Oui, je lui fais un petit mot et je le glisse dans sa poche... Qu'est-ce que tu en penses ? » Sur un bout de papier, je venais de griffonner le mot suivant : « Bonjour, Je suis le mari d'une grosse chienne qui cherche des bites en grand nombre. Ce soir, en vous voyant, elle m'a demandé de vous proposer d'être son prochain amant. Si ça vous tente, appelez-moi pour que nous réglions les détails. » Et j'ai mis mon numéro de téléphone. En lisant le mot, Sabine blêmit et ses yeux s'emplirent encore de larmes. Sans lui permettre de me retenir, je suis parti vers l'homme qu'elle avait choisi. Au passage, j'ai glissé le mot que je venais d'écrire dans la poche de l'homme de mon choix. Puis je suis allé vers celui qu'elle avait choisi avec qui j'ai échangé des banalités. Puis, je suis retourné vers Sabine et lui ai proposé de rentrer. Elle accepta, soulagée. En rentrant, je l'ai sodomisée puis ai joui dans sa bouche, l'obligeant à tout avaler avant de la laisser dormir. Dès le lendemain, mon téléphone sonna. C'était la voix ...
«1234...»