1. Il arrive chez moi et voit mon cul avant mon visage.


    datte: 10/10/2017, Catégories: Entre-nous, Hétéro, Auteur: Samia, Source: Hds

    Une soirée datant de quelques mois. Je fréquentais un homme depuis plusieurs semaines, connu via Internet et avec qui j'avais déjà couché la fois précédente. Mais, pris par le temps et une situation peu adéquat, ça a été un rapport assez sauvage et à la va-vite. Là nous savions que nous aurions du temps devant nous. Il a une dizaine d'années de plus que moi, européen, très certainement en couple mais ce ne sont pas mes histoires peu importe. Nous sommes l'après-midi on va se voir ce soir, et il me provoque. Il habite un petit pavillon sur deux étages, il me dit que je ne serai sûrement pas capable de venir chez lui, lui laissant la porte d'entrée entrouverte et m'attendant dans sa chambre en haut, et moi venant à lui en marchant à quatre pattes sur le sol. Bien vu, je ne m'en sentais pas capable. Seconde proposition, il me propose alors que ça soit lui qui vienne dans mon studio. Moi laissant la porte entrouverte, l'attendant sur mon lit "en position", et en étant vêtue d'un porte-jarretelle, string, et talons. Et tout en me doigtant bien entendu voir en jouant avec un objet. Je me dis que je n'ai pas forcément tout cet attirail chez moi mais sur l'idée pourquoi pas. Je lui propose de passer vers 23h, afin d'assurer la discrétion vis à vis des voisins. Les heures précédentes il me mettait assez la pression, avec des SMS du type "Quand j'arrive je te veux bien cambrée avec tes doigts dans tes deux trous". Un instant je me suis demandé si c'était pas trop gros pour être ...
    vrai et si je m'engageai pas dans une situation où je serai ridiculisée. Le porte-jarretelle je n'en ai pas, les objets sexuels je n'en ai jamais eu chez moi non plus, mais être à quatre pattes sur mon lit en string et talons je sais faire. Encore que là c'était une situation un peu étrange à assimiler dans ma tête. Un homme, que j'avais vu quelques cinq ou six fois dans ma vie, va sonner chez moi en pleine nuit. Moi, déjà nue ou presque, je laisserai ma porte entrouverte puis j'irai dans mon lit afin de l'attendre dans cette posture de soumission totale. Je me demande comment je me sentirai durant ces deux minutes d'attente. L'excitation, la peur, l'envie au contraire de rire trouvant ça ubuesque ? Là je ne sais pas. Bientôt 23h je suis déjà en talons et string. Il sonne je lui ouvre en bas puis entrouvre ma porte, dans deux minutes il sera là. Je vais sur mon lit je me mets à quatre pattes, le cul tourné vers l'entrée de la porte bien sûr et j'attends quelques secondes. Il arrive, j'entends qu'il referme la porte derrière lui. Je commence alors à me doigter puis il découvre donc la scène, et se dit agréablement surpris que j'ai plutôt joué le jeu. Néanmoins tout n'est pas parfait selon lui. Il veux que je sois à quatre pattes oui, mais le visage collé à ma couverture, je ne suis pas assez cambrée. Je ne me doigte pas non plus le cul, là aussi il me dit de corriger ça. Il commence à me mettre des petites claques sur les fesses en disant que c'est pas mal tout ça, que je suis ...
«12»