1. Isabelle, grosse et petite mais belle (29)


    datte: 10/10/2017, Catégories: Partouze, Auteur: tomy83, Source: Xstory

    - Alors mes p'tits loups, fait Salam de retour, on s'amuse ? - Oui, et toi, bien baisé ? lui répond Isa. - Ouf, enfin, je ne vais pas tout vous dire. Allez, à la piscine, qui m'aime me suive !!! Dit la grande blonde. On est tous les quatre dans la piscine. Isa et Lili s'embrassent langoureusement. Vanessa et moi on les regarde d'un regard attendrit. Vanessa a des regards furtifs vers la villa. Elle est à la recherche de la beauté noire. Elle se rend compte que je l'observe. - Quoi ? Qui y a ? T'as un problème ? Me lance-t-elle. - Tu ne serais pas en train de tomber amoureuse ? - Si grave, elle tellement... - Belle, douce, rigolote. Je sais... - Hervé, vous pourriez... - Me laisser seule avec elle... C'est ça ? - Oui. - Allez les filles, il faut que l'on rentre, fissa. Les deux filles se retournèrent interloquées. - Allez-vous rhabiller !!! Ne sachant pas si c'est de lard ou du cochon, mes deux petites grosses sortent de l'eau et s'en vont chercher leurs vêtements. - Merci tu es un chou, me dit-elle en m'embrassant. Vas, vas t'amuser avec tes deux nanas. Sur la route du retour, les filles me questionnent. Je ne leur réponds pas. Une fois à la villa et en tenue de combat (à poil), je pars m'installer en terrasse, vite suivis par les filles. Je demande à Lili de prendre trois bières dans le frigo. Bien installés, je leur explique le pourquoi du comment. - Mais on n'a même pas dit au revoir à Salam ! M'interpelle Isa. - Elle sera obligée de repasser par ici. Il y a sa ... voiture.On boit notre bière en discutant de tout et de rien. Je les laisses quelques minutes seules. Une envie pressante. Je passe par la salle de bain pour mon traitement. A mon retour je trouve les deux délurées allongées tête bêche sur un des trois transats. Quel spectacle. Isa dessus, Lili dessous. Toit y passe. Les chattes, les anus et les seins. Ce n'est que caresse, pelotage et suçage. Je décide de ne pas intervenir, de les laisser se retrouver. Je pars dans mes pensées, imaginant Vanessa et Salam dans des positions les plus scabreuses se faisant jouir, bref, s'aimant. Machinalement je me caresse la queue. Ça couine sur le transat. C'est bien beau, mais mon ventre crie famine. Je vais voir dans le frigo. Il y a moult victuailles. Je me saisis de deux pizzas que je mets au four, de la roulette pour la découpe, d'un rouleau de papier essuie-tout et d'une bouteille de rosé ainsi que trois verres. Je retourne sur la terrasse, elles sont toutes les deux sous la douche. - On a faim ! Déclarent-elles. - Oui, pizzas et rosé. Elles remontent prestement et m'embrasse tour à tour. Elles s'installent. - Les princesses désirent-elles un petit verre ? - Hum, oui, mon bon... Servez ce doux breuvage. Me réponde Lili. C'est alors qu'Isa lance une conversation plus qu'intéressante. Elle demande si Lili a souffert lors de la pose des anneaux. Elle lui répond que non, juste une piqûre, Le pierceur ayant utilisé une bombe de froid comme anesthésiant. Par contre, sur ses lèvres, pratiquement rien, ...
«1234»