1. L'empreinte des fesses


    datte: 10/10/2017, Catégories: fh, jeunes, copains, toilettes, collection, intermast, Oral, Oral, préservati, pénétratio, journal, Auteur: Daminou, Source: Revebebe

    Est-ce seulement possible de transcrire les sensations que j’ai pu ressentir lors de cette soirée ? Sincèrement, j’en doute. Je vais pourtant essayer, rien que pour vous. Quant à la raison, ou devrais-je dire la folie, qui m’a poussé à vous conter cette expérience – d’apparence banale – plutôt qu’une autre, elle est on ne peut plus simple. Il me suffit d’y penser, ne serait-ce qu’une toute petite seconde, pour que mon être soit tout feu tout flamme, pour que mon sexe s’embrase. Mais ceci est une autre histoire, commune à beaucoup de personnes Passé cette introduction, vous devez certainement vous demander quelle est la signification de ce titre un peu (beaucoup) ambigu. Sachez cependant que vous l’apprendrez à la fin du récit ou, pour les meilleurs d’entre vous, que vous le devinerez. Après vous avoir fait quelque peu languir, du moins j’ose l’espérer, il est temps pour moi de commencer mon histoire. J’étais en terminale. Cela remonte donc à l’année dernière. À vrai dire, c’était il y a quasiment un an jour pour jour, peu avant le baccalauréat. Nous étions une joyeuse petite bande, tout le temps fourrés ensemble. Que ce soit au lycée, en ville, à la plage, ou lors de petites fiestas entre ami (e) s justement. Il est important, je crois, de vous présenter celle qui est encore aujourd’hui au centre de mes fantasmes, desquels résultent inévitablement une masturbation passionnée. Je vais l’appeler J., d’une part pour conserver son anonymat, d’autre part dans l’espoir qu’elle se ... reconnaisse si un jour elle parvient jusqu’à ce message. J. faisait partie de la bande dont je vous ai parlé un peu plus haut. Elle était dans le même bahut que moi depuis le collège. Je n’ai cependant appris à la connaître qu’en terminale grâce à un copain qui sortait avec l’une de ses amies. Et par la même occasion à la désirer. Elle n’était pas spécialement belle, elle était ronde, mais elle avait ce je ne sais quoi d’attirant, ce truc « animal ». Malheureusement, elle était déjà prise. Ce n’est qu’à la fin de l’année scolaire que la chance me sourit enfin, elle et son ex avaient rompu. En outre, il y avait une fête prévue chez un copain le soir même. Cette soirée débuta comme tant d’autres, avec des jeux de beuveries. Je dois dire que ça m’a sûrement aidé. Entre deux verres, nous voilà tous sur la piste de danse à nous déhancher comme ce n’est pas permis. Malgré le fait qu’il y avait deux autres filles, les garçons ne tournaient qu’autour de J Elle était littéralement prise en sandwich entre un ami et moi. Ses fesses ondulèrent dès le début contre mon entrejambe, alors que je la tenais par la taille. Advint alors ce qui devait arriver, une érection phénoménale. Je pense qu’elle le sut instantanément car elle tourna la tête vers moi avec un regard pétillant et un sourire mi-amusé mi-gêné. Elle pivota alors sur elle-même pour me faire face. Elle continua à danser, alors que mes mains partaient épouser le galbe de ses fesses pour les malaxer. Et là, je ne sais même plus qui a ...
«1234»