1. L'amant de ma femme, notre maîtresse et mon amant (1)


    datte: 11/10/2017, Catégories: Partouze, Auteur: fabrissa, Source: Xstory

    Martine, mon épouse rentre d'un périple autour de la ville : elle cherche des endroits pour baiser, c'est ce qu'elle me dit. Je la soupçonne de chercher à se faire mettre pour sortir de mon ordinaire. Elle aime bien baiser devant ou derrière, à la rigueur dans la bouche. Cette fois elle n'est pas seule, outre une copine que je connais comme sa maîtresse, il y a un bel homme assis derrière. C'est son amante, Claire, qui me dit qu'elles ont trouver cet homme qui faisait du stop, l'on prise pour s'en servir. Alors maintenant en plus des godes, il leur faut un amant. A quoi je sers alors ? Je comprends vite que ce type est un peu olé olé. Il ne ferait pas de mal à une fille à moins d'y être forcé. Claire est donc l'amante de ma femme, ce que j'admets volontiers, elle est aussi un peu la mienne car quand le soir si elle oublie de rentrer, elle se donne à moi, devant ma femme qui participe à sa façon en passant sa langue soit sur mon cul soit sur celui de notre commune amante avant un 69 lesbien. Donc elle reviennent avec un drôle de zèbre qui ne me dit rien de bien bon. Sauf il me l'apprend : il veut se faire enculer par moi si je veux de son anus. C’est pour ça que les filles l'on emmené à la maison. Martine insiste pour que je cède à ce vice : il y a longtemps qu'elle veut me voir avec un autre homme, comme j'aime la voir avec Claire. Lui fait tout ce qu'il peut pour que je le prenne pour son plaisir : j'ai devant moi le parfait inverti. Je ne cède pas mais Claire et Martine, ...
    ensemble prennent ma bite dans la main pour me faire bander. Quand sa maîtresse et sa femme, ensemble vous prennent par les 'sentiments', que faire : ce que je fais. Elles savent vite que je bande. Pour elles la partie est gagnée. Elle sortent la bite du pantalon. C'est quand même ma femme qui descend le prépuce mais c'est l'amante qui me rend dans sa bouche, ma femme me lèche les couilles. Et l'autre abruti qui regarde ce qu'on me fait. Enfin c'est ma femme qui va lui prendre la queue qui bande. Elle le caresse un peu, le masturbe un petit coup prend dans la bouche. Elle se permet de sucer une autre bite que la mienne, devant moi. Je bande pas mal et lui qui bande aussi, ne fait rien. Si il se laisse toucher par la main gauche de mon épouse. Enfin il parle : Je voudrais être enculé. Et bien vas-y, encule le il le demande poliment, me demandent et ma femme et notre amante. Elles me voit déjà avec le gland au fond de son cul. D'un coté je les comprend, j'aime le voir s'aimer entre filles, elle veulent me voir jouir d'un autre homme. Sauf que je n'aime pas les hommes. Martine décide de faire les chose en grand, elle prend ma bite dans sa bouche, m'aspire un peu, sa langue caresse le gland. Elle arrive au but : je commence à bien bander. Elle prend ma queue dans la main, elle m'approche du cul de l'autre homme Je vais céder au désir des deux femmes. Je sens la raie du cul de l'autre, mon futur amant contre le gland bien excité. Je vais passer ma bite là où il ne faut pas. Le plus ...
«12»