1. Annabelle progresse 4


    datte: 11/10/2017, Catégories: BDSM / Fétichisme, Auteur: varari, Source: xHamster

    De retour dans ton bureau tu m'appelles aussitôt. Tu me racontes ton aventure en pleurnichant, puis tu me dis ce qu'il veut pour ce soir et que je ne peux pas le laisser faire. Que je dois tout stopper d'une manière ou d'une autre. Qu'il doit y avoir moyen de négocier avec lui, etc…. Annabelle arrêtes de pleurnicher! Te dis-je fermement. Y-a pas à négocier. Tu ne veux pas te retrouver sur le net? Alors fais ce qu'on te dit. D'ailleurs si j'en crois ton patron, tu sembles aussi y prendre plaisir, non? Oui, oui, un peu me dis-tu timidement, mais c'est humiliant parfois. Écoutes mon amour, je t'aime et je ne ferai jamais rien qui nuise à ta santé ou à ton intégrité. Mais je veux que tu écoutes cet homme. Que tu lui obéisses comme à moi. Il est hors de question que tes photos passent sur le net. Alors à demain. Après avoir raccroché d'avec toi, j'appelle aussitôt ton patron. Alors lui demandais-je, il semble que ça se passe pas mal du tout, qu'en penses-tu? Absolument répond-il, ça va même plus vite que je ne pensais. Pour ce soir tu n'as qu'à arriver chez moi vers 22 heure. N'oublies pas de prendre des vêtements propres pour qu'elle puisse se changer pour le boulot demain et aussi, sa pilule. Tu te souviens que mes acolytes dont je me porte garant, baisent sans capote. Je suppose que tu n'oublieras pas ton caméscope, je te fais confiance pour ça, termine-t-il en ricanant. 18 heure. Ton patron est devant ta porte. Alors, prête te demande-t-il? On y va. Docilement, tu le suis. ... L'ascenseur ne s'arrête pas dans le hall mais continue jusqu'aux parkings. Deuxième sous-sol, vous sortez de l'ascenseur. Une vingtaine de mètres et il ouvre sa voiture. Tu t'installes côté passager, il referme la portière sur toi. Il fait le tour et vient prendre sa place au volant. Mise en route du moteur, marche arrière, la voiture sort de son emplacement. Juste avant de passer la première, il te dit de remonter ta robe. Encore un peu dit-il agacé. Tu la remontes carrément sur tes hanches. Voilà, très bien comme ça te complimente-t-il et déboutonnes un peu ta poitrine, pas trop, juste deux boutons, voilà, super, là, t'es bandante! Vous sortez du parking et la voiture s'engage dans l'avenue. Lorsque la circulation le permet, il te caresse la chatte de sa main droite. Il te fait écarter les cuisses et joue avec ton clito. Bien malgré toi, ce traitement t'excite. Ton clito est sorti de son capuchon et tu commences à mouiller. Je vois que tu n'es pas insensible à la situation triomphe-t-il en riant. Toi tu rougis, impossible de contester, c'est une évidence, ça t'excite d'être dominée par ton patron avec la complicité, ça aussi c'est une évidence maintenant pour toi, de ton mari chéri. Après tout te dis-tu, autant en profiter et prendre du plaisir là où il sera. Il ralentit et s'engage sur une place libre au bord du trottoir. Tu te dis que bien que tu ne sois jamais allée chez lui, il te semble qu'il n'habite pas en ville. Alors que fait-on là? Tu ne tardes pas à le savoir. ...
«1234...11»