1. Première exhibition sur la plage


    datte: 11/10/2017, Catégories: ff, jeunes, vacances, plage, Voyeur / Exhib / Nudisme, Voyeur / Exhib / Nudisme, Oral, 69, confession, Auteur: Chloe, Source: Revebebe

    Je m’appelle Chloé, et je me suis décidée à raconter ma première expérience d’exhibition sur une plage. Ça s’est passé il y a quatre ans. J’avais 19 ans, je venais de passer mon bac, et j’habitais sur la côte Atlantique. Je suis plutôt un petit gabarit : 1,57 m, taille 36, des cheveux châtain clair coupés courts, des seins en pomme 85b (je les trouve un peu trop petits), et une chute de reins cambrée. On se retrouvait régulièrement pour aller à la plage avec deux copines, Carine et Sarah. Sébastien, le petit ami de Sarah, nous accompagnait souvent. Nous allions sur une plage très fréquentée, où il n’y avait presque aucune femme topless, et je portais des deux-pièces triangles. Pour éviter les marques de maillot, je dénouais souvent les liens de mon slip, ou mon soutif lorsque j’étais allongée sur le ventre, ce qui amusait Carine et Sarah. Il faut dire que, depuis l’année précédente, j’avais pris l’habitude de bronzer intégralement, dans un coin du jardin familial, à l’abri des regards. La chaleur du soleil sur mon corps nu m’excitait, et il m’arrivait de me caresser. Je cherchais aussi à retrouver cette sensation en sortant en robe ou en jupe, sans slip, et parfois sans soutien-gorge. Mais je n’imaginais alors pas aller plus loin. Un après-midi où je m’appliquais à maintenir mon slip dénoué pour qu’il ne glisse pas, Carine me lança avec un sourire : — Il faudrait que je te passe un maillot que j’ai trouvé dans les affaires que ma frangine a laissées à la maison, lorsqu’elle ... est partie pour se marier. C’est un mini-bikini que son ex lui avait offert, et qu’elle n’a jamais osé porter. Tu aurais un bronzage vraiment maxi ! La proposition me tentait, mais m’inquiétait aussi un peu : — Il est si petit que ça ? Carine prit un air mystérieux : — Tu verras Je te le donne, si tu jures de le mettre demain pour aller à la plage, mais si tu veux, nous irons à un endroit où il y a moins de monde. Sarah me piqua au vif, en pariant que je me dégonflerais, et j’acceptai aussitôt la proposition de Carine. En revenant de la plage, Carine me donna le maillot, enveloppé dans son emballage d’origine, et je ne résistai pas à l’envie de l’essayer dans ma chambre avant de me coucher. En le sortant de la boîte, j’eus un choc ! C’était vraiment un micro-bikini : trois étroits triangles de tissu jaune fluo, ne mesurant que quelques centimètres, coulissaient sur des ficelles. Je mis d’abord le haut, cherchant pendant un bon moment comment mettre les « bonnets » en place, afin qu’ils ne découvrent pas totalement les aréoles (pourtant petites et claires) de mes seins. Pour le string, ce n’était pas mieux. Il masquait juste les lèvres de mon sexe. Heureusement, j’étais épilée complètement ! Je me regardais dans la glace, en remontant haut sur mes hanches les liens noués du string : j’étais hyper sexy, mais je ne me voyais pas paraître comme ça en public Je dormis mal, et je me demandai si je ne devais pas renoncer. Mais le lendemain, au moment de partir, ma fierté reprit le ...
«1234...»