1. Première exhibition sur la plage


    datte: 11/10/2017, Catégories: ff, jeunes, vacances, plage, Voyeur / Exhib / Nudisme, Voyeur / Exhib / Nudisme, Oral, 69, confession, Auteur: Chloe, Source: Revebebe

    dessus. J’ai enfilé le micro-bikini, une tunique de plage et, pour m’ôter toute possibilité de faire machine arrière, je n’ai mis aucun autre maillot dans mon sac. En voyant le lien jaune fluo noué derrière ma nuque, Carine fit un petit signe à Sarah, qui comprit que j’avais relevé le challenge. Nous montâmes dans la vieille Clio de Seb, pour prendre la route de la plage. Nous nous sommes garés sous les pins, derrière les dunes, près d’une quinzaine d’autres voitures. Nous avions l’habitude de laisser nos vêtements dans la voiture, ce qui voulait dire que j’allais devoir enlever ma robe sur ce parking sauvage, devant les occupants d’une BMW qui venait de s’arrêter Carine et Sarah ne me quittaient pas des yeux. Je respirai un grand coup, je saisis le bas de ma tunique, et je la fis passer au-dessus de ma tête. La pointe d’un de mes seins était découverte, et je replaçai tant bien que mal le minuscule triangle jaune J’étais le point de mire de tous les regards, je ne savais plus où j’en étais, j’étais écarlate, la gorge nouée Et puis, je me suis ressaisie. Nous avons récupéré nos sacs et nos serviettes, et nous avons pris le chemin qui menait sur la plage. En marchant, je commençais à apprécier la chaleur du soleil et la caresse de la brise sur ma peau. Je goûtais aussi le trouble étrange provoqué par le frottement de la ficelle de mon string au creux de mes fesses nues. Nous sommes arrivés sur le sable, à un endroit non surveillé. Si ce n’était pas la foule, il y avait quand ...
    même beaucoup plus de monde que je ne l’avais espéré ! Un peu plus de seins nus que sur la grande plage, mais pas un string en vue. Sans doute pour me mettre mal à l’aise, Carine et Sarah choisirent, pour installer nos tapis de plage, une place entre deux autres couples, à côté de mecs seuls qui me dévoraient des yeux, incrédules. Je me suis allongée sur le dos, appuyée sur les coudes, pour observer ce qui se passait, et je vis avec un certain plaisir que Carine enlevait son soutien-gorge. Elle était brune, avec une peau mate, et ses seins pointus avaient une belle couleur ambrée, presque sans marque de maillot : elle devait donc bronzer topless en cachette. Comme sur pas mal de plages, quelques voyeurs déambulaient pour mater les filles. Petit à petit, j’ai été surprise de sentir ma gêne disparaître, remplacée par une sensation inconnue et agréable lorsqu’un regard prolongé se posait sur ma poitrine et mon petit cul. Au bout d’un quart d’heure, Seb proposa que nous allions nous baigner. En chahutant et en riant, nous avons marché lentement jusqu’à l’océan, entre les estivants installés sur leurs serviettes. J’avais gardé mes lunettes de soleil, ce qui me permettait d’observer leurs réactions. L’excitation montait en moi, et mes tétons, déjà très saillants, pointaient encore plus à travers le tissu. Nous avons joué et nagé un bon moment dans les vagues, et j’étais régulièrement obligée de remettre en place mon bikini pour cacher – un peu – mon anatomie. Nous sommes ensuite ...
«1234...»