1. Première exhibition sur la plage


    datte: 11/10/2017, Catégories: ff, jeunes, vacances, plage, Voyeur / Exhib / Nudisme, Voyeur / Exhib / Nudisme, Oral, 69, confession, Auteur: Chloe, Source: Revebebe

    J’étais trop absorbée par le strip improvisé de Sarah, pour être vraiment consciente de ma nudité. La situation devait sans doute plaire aussi à Carine, car je m’aperçus qu’elle avait changé son slip contre un string (plus pudique quand même que le mien). Une énorme bosse déformait le bermuda de Seb, et il voulut que nous retournions nous baigner. Carine était d’accord et, sans attendre notre réponse, ils nous prirent Sarah et moi par la main pour nous entraîner. Passer complètement à poil entre tous ces gens qui me mataient m’excitait encore plus que tout à l’heure. Je crois que jamais mes seins n’avaient été aussi durs, et leurs pointes dressées à ce point, je sentais un peu de sève couler de ma chatte trempée, et je fis durer le plaisir en rentrant doucement dans l’eau. Sarah, quant à elle, se jeta dans les vagues, espérant s’y cacher. Mais lorsqu’elle en ressortit, elle constata à son tour que le bikini mouillé ne cachait plus rien. En cherchant à dissimuler ses seins et sa chatte avec ses mains, elle repartit en courant jusqu’à sa serviette et, furieuse, elle se dépêcha de remettre son maillot. Nous l’avons rejointe en riant, et je remarquai au passage quelques mecs me photographiant avec leurs portables. Je trouvais ça plutôt flatteur. Sur mon tapis, le micro-bikini m’attendait, mais je me contentai de remettre seulement le string. Je m’allongeai sur le ventre, et je demandai à Carine de me passer de l’huile solaire. Elle commença par me masser les épaules, et je ... sentis ses mains descendre, très sensuellement, le long de mes reins. Je savais que Carine était très portée sur le sexe avec les hommes, mais ne détestait pas les filles, bien qu’elle ne m’ait jamais fait d’avance. Je poussai un petit soupir de satisfaction lorsqu’elle atteignit mes fesses, que je remuais imperceptiblement, et elle comprit que j’acceptais ses caresses. Elle passa consciencieusement de l’huile sur mes cuisses, insistant à l’intérieur, près de mon minou, qui s’humidifiait de nouveau. Alors, sans attendre qu’elle me le demande, je me suis retournée, en lui demandant de continuer, d’une voix rauque. Elle repartit des épaules, pour redescendre très vite sur ma poitrine. Elle joua un long moment avec mes seins gonflés, ses mains glissèrent lentement sur mon ventre, ma respiration devenait plus courte Je sentis son majeur effleurer mon abricot en feu à travers le triangle fluo Toute retenue m’avait abandonnée et, sans réfléchir, je fermai les yeux et je dénouai les liens de mon string, que je jetai sur ma serviette. Les doigts de Carine écartèrent avec douceur mes lèvres gonflées, et je sentis la chaleur du soleil sur mon clito découvert. Elle commença à me caresser, m’arrachant de petites plaintes que j’essayai de contenir, et elle me dit, sur un ton amusé : — Je crois que tu as des admirateurs ! Je rouvris les yeux, et je me soulevai sur les coudes. Tous les gens autour me fixaient, et plusieurs mecs s’étaient plantés près de nous, debout, pour mieux profiter du ...
«1...3456»