1. La Saga des esclaves au Château du Marquis d'Evans (épisode 387)


    datte: 12/10/2017, Catégories: BDSM / Fétichisme, Auteur: MAITREDOMINO, Source: Hds

    Suite de l'épisode N°379 - L'histoire de Thaïs et de son Maître Vénéré – Tandis que le Majordome du Château du Marquis d’Evans se retire bien à l’abri derrière les rideaux d’occultation du dortoir de l’infirmerie où il entraine à sa suite Mûriana MDE, l’infirmière en titre mais aussi l’une des esclaves du cheptel au service du Châtelain, et qu’il s’affaire à l’enculer comme il avait prévu de le faire depuis le matin même, le chien-esclave blessé e6938 MDE entend bien de son côté sauter sur l’occasion qui lui a été accordée pour pouvoir se vider les couilles et se remettre de son « aventure » de la matinée à la suite du coup de poing qu’il a reçu qui lui a fracturé l’os nasal. Il a reçu l’autorisation de profiter de l’autre esclave, soumise Thaïs MDE, et entend bien jouir dans la bouche de la chienne-femelle, puisque c’est le seul orifice qui est à sa portée, compte-tenu qu’elle porte toujours la ceinture de chasteté et que son anus tout comme son vagin sont remplis des poireaux dont le port lui a été imposé par la cuisinière à titre de punition. Nonobstant la douleur que le chien-esclave ressent encore sur tout son visage tuméfié, il se lève du lit d’un bond, tandis que Thaïs MDE, docile, s’approche se mettant à genoux aux pieds du lit, prête comme on le lui a ordonné de mettre sa bouche et toute sa science de suceuse de bites au service du malheureux estropié. Thaïs MDE est d’autant plus excitée qu’en partant, pour copuler dans son coin, Walter a remis en route l’œuf ...
    vibrant qui est en action avec des vibrations poussées au maximum, à l’intérieur même de son vagin déjà terriblement en feu car si souvent sollicité pendant des heures durant. L’esclave-mâle est vêtu d’une simple chemise de malade qui n’est fermé à l’arrière que par un simple bouton pression, comme celles que l’on fournit dans les hôpitaux. Son sexe qui se redresse déjà à la simple idée de ne plus être encagé et de pouvoir s’octroyer du plaisir jouissif déforme et tend le tissu vers l’avant. Thaïs MDE habituée à obéir en toutes circonstances aux ordres et à ne pas prendre les devants, hésite à soulever la blouse de malade, laissant e6938 MDE prendre en charge la suite des opérations, ce que d’ailleurs il ne tarde pas à faire, oubliant presque sa condition d’esclave-soumis en retrouvant une part de liberté charnelle et de virilité presque machiste, il ajoute mais suffisamment bas pour n’être entendu que de la chienne à ses pieds. - Bon, la blondasse, tu me fais quoi ?... Tu crois que tu vas me sucer à travers le tissu en t’en servant comme préservatif. J’ai le nez cassé c’est tout et je n’ai pas la verge malade et contagieuse. Donc, au boulot ! Putain ! Glisse-toi la dessous vite fait entre mes cuisses, car il y a ma queue de mâle qui s’impatiente. Thaïs MDE est un peu étonnée des propos et du ton avec lequel l’esclave e6938 MDE se permet de lui parler, d’autant plus que la règle commune est le silence imposé entre les esclaves du cheptel. Même si elle a entendu que les règles ...
«1234...»