1. Fausse manip. IPV1


    datte: 12/10/2017, Catégories: ff, cocus, Oral, jouet, confession, Auteur: Roby, Source: Revebebe

    Je sais que cette constatation n’a rien de nouveau pour certains d’entre vous. J’ai été cambriolé. Mais, dans mon malheur j’ai eu de la chance, ils n’ont rien endommagé, si ce n’est une porte, et rien volé car manifestement ils ne cherchaient que de l’argent ou des bijoux. Et ce n’est pas parce qu’on est à l’aise, qu’on habite une maison dans un lotissement en bordure de forêt, qu’on est "con" au point de laisser ce genre de choses visibles. Fouiller une maison prend du temps. Bref, du coup, mon assureur m’a fortement conseillé de faire installer des alarmes, surtout pour mettre la pression sur les voleurs avec la sirène qui hurle en faisant passer le message subliminal "On sait que vous êtes là. La police arrive." Je l’ai fait. Mais au fil des mois, j’ai été souvent dérangé par de fausses alertes. La solution : installer des caméras. Mais comme je ne voulais pas que des tiers, à la centrale de surveillance, puissent regarder chez moi, je l’ai fait moi-même. Ce n’est pas difficile et en moins d’une heure, de mon smartphone ou de ma tablette, j’ai eu accès à mon salon et au couloir qui conduit aux chambres, les passages obligés pour circuler. Le seul regret c’est que cela ne fonctionne que sousAndroid. Bien entendu j’ai montré tout cela à mon épouse, mais comme tout ce qui est technique ne l’intéresse pas, elle a juste fait « Bien, bien. » Dans ce qui suit, je voudrais plaider "non coupable". Surtout ne pensez pas que mon idée était de surveiller ma femme, mes enfants ou ma ... femme de ménage. Pas du tout. Mais hier, j’ai appuyé sur l’icône par mégarde. C’était juste après le déjeuner. J’étais à mon bureau et en voulant chercher un correspondant dans mes contacts, j’ai appuyé par mégarde sur celui d’à côté, "Caméra". J’aurais aussitôt constaté mon erreur si mon fixe n’avait sonné au même moment. Et c’est arrivé. Pendant que je parlais à mon correspondant, ma tablette m’a montré mon salon, caméra par défaut. Oh, rien d’extraordinaire. Juste ma femme avec une autre. Ce qui m’a étonné c’est que la visiteuse avait deux valises à ses pieds et tournait les talons. Quelques secondes plus tard elle revient avec deux autres. Cela m’intrigue évidemment car nous n’attendons personne et je ne connais pas cette belle blonde qui doit avoir moins de 30 ans. Je termine ma conversation avec mon interlocuteur tout en regardant ce qui se passe dans mon salon. Aussitôt libéré, je mets le son. La femme s’active et Séverine, mon épouse, l’aide. Toutes deux installent un portant. La femme y accroche de la lingerie qu’elle sort d’une des valises. Tout en installant, les femmes discutent. — C’est très gentil de me recevoir. Votre maison est très belle. Vous avez beaucoup de goût.— Merci. Je comprends à leurs échanges que la femme, Lisa, est une vendeuse à domicile et que c’est chez moi qu’elle va recevoir des clientes. Je dis "des clientes" car la lingerie qu’elles installent est pour les femmes et qu’à demi-mots, avant de les voir, je sais que certaines valises contiennent ...
«1234...8»