1. Une vocation tardive


    datte: 14/10/2017, Catégories: Lesbienne, Partouze, Première fois, Auteur: helene2012, Source: xHamster

    J’ai toujours eu une forte poitrine et j’ai toujours porté un pull, été comme hiver, pour la dissimuler. A la plage, ne n’ai jamais qu’un maillot une pièce et j’évitais de me montrer. J’étais timide et je n’avais ni copain ou copine et c’est pourquoi je pouvais travailler et je travaillais bien à l’école. Quand j’ai passé le bac, j’avais un an d’avance et j’ai une mention très bien. Pour mes parents, mon avenir était tout tracé. Mon père était chirurgien, ma mère généraliste et je me rappelle encore du jour où elle est rentrée d’une clinique avec une plus forte poitrine qu’elle n’avait. Elle était si fière qu’en entrant dans la maison, elle a posé les mains sous sa poitrine. Mon père a dit que ça n’a pas l’air mal et moi je n’ai rien trouvé à dire puis ma mère a ajouté que maintenant, elle faisait du F. Elle s’était fait mettre des implants. Liquide physiologique nous a-t-elle précisé par la suite mais elle ne m’arrivait pas à la cheville. J’ai fini par comprendre qu’elle était jalouse de moi. Quand elle les serrait dans ses mains dans la salle de bains, ses seins débordaient de partout. Moi, je me moquais d’elle jusqu’au jour où elle m’a répondu qu’il n’y a pas de raison puis elle s’était éclatée en pleurs et ce jour-là, je suis redevenue plus gentille avec elle. Ça faisait quatre ans que je fréquentais une fac et je continuais à porter des vêtements amples et quand des garçons me draguaient, j’avais pris pour habitude de leur répondre que ça ne m’intéresse pas parce que je ... préfère les femmes. J’étais précoce en tout mais pour le sexe, ne ne connaissais encore que la masturbation. Un jour, lors d’une fête, on m’avait fait boire et j’avais embrassé une fille sur la bouche. Ça confirmait ma défense mais j’avais fait ça comme ça et je m’en foutait mais ce n’était pas terminé. Quelqu’un a voulu faire un concours de la plus belle poitrine. J’étais coincée et il a fallu que je montre mes seins mais je n’ai pas gagné. Je marchais dans les allées de la fac quand un type m’a abordé. Il m’a demandé si je veux gagner de l’argent en posant pour des photos. Je lui ai répondu que je n’ai pas envie de faire mannequin. Il a insisté. Je lui ai demandé si c’est pour des vêtements ? Pour des sous-vêtements ? - Tu n’as pas l’air de savoir que tu es vraiment belle, a insisté le type ? Que tu as un joli cul ? Que tu es bien roulé ? Qu’il y a pas mal de gens qui aiment voir des gros seins ? Allez, a insisté le type ! C’est juste un casting ! Tu pose devant un objectif et on te donne de l’argent. - Combien, lui ai-je demandé ? - Toi, m’a-t-il répondu en me fixant dans les yeux ? Faite comme tu es faite, je peux monter jusqu’à deux cents ! Si tu n’as pas besoin d’argent, a-t-il insisté, fais-le pour le plaisir ! Tu pourras te dire que tu as fait un casting ! - Il faut que je pose nue ? - Oui ! Ça te fait peur ? - Euh, non ? - Si ça te plaît, on pourra faire autre chose, a insisté le type ! - Quoi d’autre ? - Un bout de vidéo ! Ça je suis vraiment sûr que ça va te plaire ...
«1234»