1. Colette ,ma belle-mere (1)


    datte: 16/10/2017, Catégories: Inceste, Auteur: dugland59, Source: Xstory

    Laure, mon épouse m'a déposé ce matin chez sa mère, des infiltrations d'eau par la toiture, l'ont amené à demander mon aide. Vers quinze heures, j'ai terminé et je prends une douche .Ayant laissé mon change dans le vestibule, après m'avoir séché je sors de la salle de bain, nu comme un verre, et je reste interdit. Dans le couloir se trouve Colette, ma belle-mère, une belle femme de cinquante ans, cheveux châtains, une belle paire de fesses et une poitrine qui doit approcher des cent dix. Pris de panique, je place mes mains devant mon sexe et balbutie des excuses. « Je croyais que être seul, je suis désolé, excuses-moi » Elle me regarde et éclate de rire, »si on m'avait qu'un jour, je verrai mon gendre à poil ans ma maison ! Inutile de cacher, j'en ai vu d'autres, tu sais. ». Quel con tu fais, je me dis, ressaisis toi, fais quelque chose. Je retire mes mains et lui dit : «si cela ne vous dérange pas, moi non plus. » Elle pousse un « oh » de surprise en découvrant ma queue. « Je ne l'avais pas aperçu comme ça, il faut dire que tu m'as laissé beaucoup de temps pour la détailler. C'est une des plus grosses que je n'ai jamais vu, Laure ne doit pas s'embêter avec un tel engin. »Me dit-elle. «Ben au contraire, vous savez, votre fille n'est pas très porté sur le sexe, pas que je me plaigne, mais nous pourrions baiser un peu plus souvent que deux fois par mois, ça m'arrangerait beaucoup «. « Deux fois par mois, elle, c'est peu Avec un pareil engin, comment faites-vous pour ... supporter ça ? » « Ben, vous connaissez la veuve poignée, je suis obligé d'en passer par là, ne voulant pas tromper Laure. » je lui avoue. La discussion sur le sexe et le fait d'être nu devant ma belle-mère, a, fait que ma queue a pris du volume. Ce n'est pas encore une bandaison franche mais ma queue est gonflée, et commence à se dresser. Colette s'en aperçoit, car ses yeux fixent mon sexe et brillent. C'est elle qui propose : « Et si ça ne sort pas de la famille, ma fille se contente de peu, soit .De mon côté je suis demandeuse et toi tu es en manque .Pourquoi ne pas se satisfaire mutuellement, Laure ne le saura jamais ». Je n'ai pas le temps de réfléchir que Colette prend carrément mon sexe et sa main commence un mouvement de va-et-vient. Sa deuxième main vient se placer sous mes couilles. Je déboutonne son chemisier, ses gros seins nus apparaissent .Elle laisse faire et continue à me branler. M'enhardissant, je glisse ma main sous sa jupe, mes doigts effleurent sa touffe de poil, cette salope ne porte pas de culotte .Elle m'entraîne dans la chambre à coucher, elle me pousse sur le lit et se jette sur moi. Elle me donne ses seins à embrasser. Je lèche, tète ses tétons, je la bascule sur le dos, j'embrasse son ventre, j'arrive à son mont de vénus, comme mon épouse Colette a un clitoris développé et je commence à le lécher. Je le sens gonflé sous ma langue. Je le prends entre mes lèvres et le suce, elle se raidit. Je lui enfonce deux doigts dans la chatte tout en mordillant son ...
«12»