1. le mariage de ma soeur (2)


    datte: 18/10/2017, Catégories: Inceste, Auteur: pomplard, Source: Xstory

    Le jour du mariage est arrivé. Toute la famille et les amis des mariés arrivent au fur et à mesure. Nous nous préparons chacun de notre côté : les hommes ensemble à la maison, et les femmes à l'hôtel où les mariés passeront leur lune de miel. Arnaud commence à stresser, il fait les cent pas dans le salon. J'essaie de le détendre et nous buvons un coup. L'heure est arrivée. Nous montons dans les voitures et nous nous dirigeons vers la mairie. Les mariés se disent un oui mutuel et nous allons, dans un cortège de klaxons, à la salle pour le banquet. La soirée et la nuit se passent parfaitement bien. Nous avons pris les services d'une nounou pour s'occuper de nos enfants pendant la soirée ; ils s'amusent mais ne sont pas tout le temps dans nos pattes. Du coup, Delphine et moi pouvons profiter pleinement des noces. Le moment du départ des mariés est arrivé. Tous les invités les accompagnent à leur voiture avec chauffeur puis nous retournons tous dans la salle. À peine 10 minutes se sont passées que je reçois un message d'Erika qui me dit : « Pour vous remercier de l'aide apportée pour que cette merveilleuse journée se passe pour le mieux, nous vous attendons dehors dans 5 minutes. Passé ce temps, nous partirons sans vous. » Une photo accompagne ce message : on peut voir Erika en train de tenir une flûte de champagne dans une main et la bite d'Arnaud dans l'autre. Je montre la photo et le message à Delphine et lui demande : — Tu en penses quoi ? — Ché pas C'est leur nuit de noces, ... après tout, et s'ils veulent la faire avec nous, nous devons y aller. — OK. Prends ta veste ; on dit au revoir à tout le monde et on y va. — C'est parti ! Elle m'embrasse fougueusement sur la bouche et prend sa veste. Je leur envoie un message disant que nous arrivons et nous faisons le tour pour dire au revoir. Sortis sur le parking de la salle, nous voyons une voiture qui nous fait des appels de phares. On se dirige vers eux et nous ouvrons la portière. Erika est en train de sucer Arnaud. Elle lève à peine la tête et nous lance : — Il ne pouvait plus attendre, donc je le fais patienter comme je peux. — Tu as raison, sœurette, mais maintenant lâche-le pour qu'il garde sa vigueur pour la chambre. Elle se redresse et range la bite de son mari dans son pantalon. Arrivés à l'hôtel, nous traversons le hall direction la chambre pour une nuit de noces placée sous le thème de la luxure. À peine dans l'ascenseur, je me jette sur ma sœur et l'embrasse. Delphine fait de même à Arnaud. Nous leur disons merci au moment où l'ascenseur s'ouvre à notre étage. Nous entrons dans la chambre ; je m'occupe de ma sœur tandis que ma femme s'occupe de son beau-frère. Delphine se met à genoux devant lui et lui descend pantalon et boxer d'un coup, agrippe son braquemart et le gobe dans la foulée. Moi, après un baiser fougueux avec ma sœur, je la jette sur le lit king-size et la fais mettre sur ses genoux et la tête sur le matelas. Je retrousse sa robe blanche de mariée pour y découvrir une vision de ...
«1234»