1. Ma soeur et sa fille (4)


    datte: 21/10/2017, Catégories: Inceste, Auteur: vivamour, Source: Xstory

    Alain voyait dans les yeux de sa nièce cette espèce d’envie qu’ont les enfants lorsqu’ils veulent un jouet ou une friandise. La friandise que Liliane voulait était ce gros sexes qui était tout raide et qui ne demandait qu’à jouir qu’importe l’endroit, la bouche ou le vagin, ou bien encore l’anus. - Tu veux que je m’occupe de toi maintenant ? Alors tu vas commencer par me masturber et me sucer ensuite et je vais me vider les couilles dans ta bouche, tu vas avoir intérêt à tout avaler. Mais avant, parle-moi de ta mère, je trouve qu’elle a vachement bien accepté la situation et en plus elle en a jouit comme jamais j’avais vu une femme jouir avant. - Ne cherche pas la solution, elle était heureuse, maintenant elle ne sera plus en manque et ce qui m’a surpris, c’est qu’elle te dise je te donne mon corps etc Il fallait qu’elle ait une terrible envie de faire l’amour avec toi et de mon côté, j’ai très envie qu’elle me lèche la chatte. Tout en parlant Alain sentait son sexe grossir au plus haut point et Liliane voyait dans sa main que le dit sexe changeait de forme, il passait de la mollesse à la dureté. N’y tenant plus, sentant qu’elle commençait elle aussi à mouiller, elle serra encore plus fort, et se pencha d’un coup pour engloutit cette queue dans sa bouche. Alain sentit les dents se refermer sur sa chair ainsi que la main de sa nièce faire quelques allées et venues de haut en bas. Tenant toujours fermement l’engin, elle se retira et dit : - Alain ! Si tu savais depuis combien ... de temps j’en avais envie ! Lorsque je t’ai vu dans ta salle de bain, tu te souviens, il y a un peu plus d’un an, et bien depuis ce temps je n’avais qu’une envie, c’était de te masturber et te sucer, je voulais te faire la plus merveilleuse fellation de ta vie. Posant ses deux mains sur les joues de Liliane, Alain ne savait plus quoi dire, il avait une pointe de honte à être dans cet état avec sa nièce et dans un autre sens, il en avait envie car il n’oubliait pas qu’il avait plus ou moins fantasmé sur elle comme sur sa sœur. Enfin il sentait sur sa queue la chaleur de la main entourant une bonne partie de son membre et il avait eu des picotements dans le ventre lorsqu’ il sentit les dents et la langue jouer avec son gland. Entre deux léchages, Liliane dit : - Je veux être à toi Alain ! Je veux être ta femme et que tu me fasses tout ce qui te passera par la tête. - Tu sais où tout cela va nous amener ? Si tu veux faire l’amour avec moi, alors il faudra que je te parle ensuite et t’avouer certaines choses. - Mon oncle chéri, je veux dans un premier temps te faire jouir avec ma bouche, je veux que ça dure longtemps. J’avoue que j’ai un peu de mal à l’enfoncer tout au fond, ta belle queue est longue et très grosse, à première vue, je dirais qu’elle doit faire dans les vingt-deux centimètres de long et au moins cinq ou six de large, mais qu’elle est belle j’ai envie de la croquer ! Je veux jouir comme tu as fait jouir ma mère. - Tu n’en es pas loin, elle fait bien 22 centimètres ...
«1234»