1. Un anniversaire surprenant


    datte: 22/10/2017, Catégories: ffh, fbi, couplus, Collègues / Travail, hotel, anniversai, hdomine, Voyeur / Exhib / Nudisme, Oral, Oral, pénétratio, yeuxbandés, amourdura, couple+f, Auteur: Drivinjack, Source: Revebebe

    Depuis quelques mois, le comportement de Sylvie, ma femme, avait changé sur le plan sexuel. Elle s’était ouverte à certaines idées et avait réussi à passer outre ses blocages qui l’empêchaient de se lâcher et même de parler ouvertement de ses fantasmes. Mais je n’aurais jamais imaginé ce qu’elle m’a fait vivre le soir de mes trente-cinq ans. Lorsque je suis rentré à la maison, un message m’attendait sur la table du salon, me donnant rendez-vous dans un hôtel à cinquante kilomètres de chez nous. Je n’avais rien à préparer et je devais entrer dans la chambre dont le numéro figurait dans le message. Je pris donc une douche rapide avant de partir pour la destination indiquée. Une fois arrivé, je montai dans la chambre et j’y entrai, sans éclairer comme indiqué dans le message. Je me suis alors dirigé vers le seul endroit de la pièce qui n’était pas plongé dans l’obscurité : la salle de bain. Une voix féminine me demanda de m’arrêter et de prendre le foulard qui se trouvait sur la poignée de la porte de la salle de bain, puis de me le mettre sur les yeux. Je fis ce qu’on me demandait avant de sentir une main me guider vers le lit et m’y faire asseoir. La même voix, qu’il me semblait reconnaître mais sur laquelle je n’arrivais pas à mettre un nom, me dit de me laisser faire quoiqu’il arrive, que je devais leur faire confiance et que je ne le regretterai pas. Je sentis alors une main commencer à défaire ma ceinture et écarter mon caleçon pour en sortir mon sexe, sur lequel une ... bouche se posa. Une chaîne fut placée dans ma main et le bandeau me fut ôté. La chambre avait été éclairée et j’avais à mes pieds une jeune femme dont je ne voyais même pas le visage car elle était intégralement vêtue d’une combinaison de cuir. Seuls les yeux et la bouche étaient apparents. Je fus alors distrait par l’apparition d’une autre jeune femme, elle aussi vêtue de cuir, mais d’une minijupe, d’un bustier et du même masque que la première. Elle se mit à genoux à côté de la première et se joignit à elle pour me prodiguer la fellation la plus excitante dont j’ai jamais bénéficié. La voix qui me donnait des indications depuis le début ne se faisait plus entendre, et je supposai qu’il devait s’agir de la jeune femme à la minijupe. Celle qui portait la combinaison releva la tête et me tendit un papier sur lequel était écrit : Je profitai donc de la merveilleuse fellation qu’elles me prodiguaient. Elles me faisaient passer d’une bouche à l’autre, elles s’embrassaient avec mon gland entre elles et elles finirent par me faire jouir. J’éjaculai dans la bouche d’Irène et lui ordonnai de partager avec Sandra, ce qu’elles firent au cours d’un baiser passionné. Elles se mirent ensuite à genoux, attendant mes ordres. Je leur ordonnai de se caresser mutuellement, de m’exciter et ce fut ce qui se passa. Grâce aux différentes ouvertures de leurs tenues respectives, j’eus droit à un show lesbien tel que je n’en avais jamais vu, même dans les nombreux films X que j’avais regardés. Elles se ...
«123»