1. Une famille bien recomposée (11)


    datte: 22/10/2017, Catégories: Inceste, Auteur: kikou_boy, Source: Xstory

    Saison 2 – Chapitre 3 Arrivée au chalet – Rencontre et retrouvailles Encore toute retournée de l’évènement qui vient de se dérouler, Mathilde est furieuse mais elle sait se maitriser. On passe le portail du chalet et je stoppe la voiture devant le garage. On descend du véhicule pour décharger les bagages. Dès qu’elle entre dans la maison, Mathilde perçoit quelques bruits venant de l’étage. Elle dépose son sac à main dans l’entrée et me demande de continuer à décharger le reste des sacs. Je prends même le temps de les amener dans l’une des chambres vides que j’apprécie, une pièce aménagée au sous-sol. Sur le dernier aller-retour entre la voiture et la chambre, je tombe nez-à-nez avec Amélie, la stagiaire qui travaille avec Marie, en train de descendre les escaliers, uniquement vêtue d’un peignoir, comme si elle venait de sortir de la douche. Elle semble toute heureuse de me revoir car elle me saute au cou pour m’embrasser les joues comme si cela faisait dix ans que l’on ne s’était pas revu. - Kévin ! Comme je suis contente de te voir, me dit-elle, toute joyeuse. - Euhhh moi aussi, mais je suis tout de même surpris. Comment se fait-il que tu sois là ? - C’est Marie. Elle m’a demandé de les accompagner pour passer les vacances ici. - Tu travailles toujours pour Marie ? - Oui, mais maintenant, j’ai pris plus de grade, si tu vois ce que je veux dire, dit-elle avec un clin d’œil explicit. - Tu couches toujours avec elle ? - Et pas que, c’est pour ça qu’elle voulait que je ... vienne, pour me présenter à ta mère. - Elle t’a fait goûter aux plaisirs du sexe sans limites entre femmes ? Et pourquoi voudrait-elle te présenter à ma mère ? - Elle ne t’a rien dis ? Ton cousin non plus ? me questionna-t-elle, non sûre d’elle-même. - Attends deux secondes, je sens le plan foireux à plein nez. Qu’est-ce qu’ils ne m’ont pas dis ? dis-je avec une légère pointe d’énervement. - Oups. Je crois que j’ai fais une gaffe, dit-elle en se retournant, honteuse. - N’en dis pas plus. Où est-elle ? Et là, j’entends un cri venu de l’étage au-dessus. J’y cours. Le cri venait de la pièce au fond, l’habituelle chambre de Marie à chaque regroupement en famille. J’entre et je vois Mathilde serrant sa sœur dans ses bras. Elles semblent contentes de se revoir. Mais ce qui m’intrigue le plus, c’est la tenue de ma tante. Le problème, c’est qu’elle n’en a pas du tout. Elle est nue mais je comprends pourquoi en voyant Norman sortir de la petite salle de bain annexe. Lui aussi est nu comme un ver. Il vient me saluer. Je suis un peu réticent à son accolade du fait de sa nudité. Les deux femmes sont en larme. Je fais la bise à Marie et je lui demande ce qui se passe ici, pourquoi Amélie passe ses vacances avec nous, et le secret qui tourne autour de ces deux semaines. Elle me demande de m’asseoir pendant que Norman aide ma mère à se calmer. - Kévin, prépare-toi voilà, depuis quelques semaines, Norman, Amélie et moi-même vivons en ménage à trois, dit-elle en cherchant ses mots. Nous couchons ...
«1234»