1. Le Secrétaire (1)


    datte: 23/10/2017, Catégories: Transexuels, Auteur: Nathykara, Source: Xstory

    J’étais au chômage depuis environ un an, à 47 ans il est de plus en plus difficile de retrouver du travail. Pour ce faire je lisais les quotidiens, les journaux gratuits que j’interrogeais à partir de mon ordinateur sur internet. Je faisais également appel à des moteurs de recherche pour trouver des sites d’annonces. Un jour que je surfais comme à l’habitude à ma demande il m’apparaît une vingtaine de pages de sites je clique un peu au hasard. Une page de recherche m’apparaît : introduire vos paramètres et validez. Sexe : M ; Age : 47 ; Région : PACA ; Départements préférés : 83 et 06 ; Possibilité de se déplacer : oui et je valide. Une nouvelle page s’affiche avec une vingtaine d’annonces dont une clignotant et mentionnant « correspond à votre profil » J’appelle cette annonce et voici le texte : « Recherche collaborateur devant être fidèle et dévoué pour poste à évolution si compétences envoyer CV et lettre de motivation à : madame-pdg@*****.fr réponse assurée par retour de mail » A mon stade je ne risque plus rien et je lui adresse mon CV et une lettre de motivation, depuis mon début d’inactivité j’ai engrangé une centaine de contacts avec quelques rendez-vous mais sans suite. Je ne pensais plus à cette annonce et quelques jours plus tard en ouvrant ma messagerie je trouve une réponse : « Rendez-vous d’entretien le 6 juillet 2002 à La Croix Valmer au ** avenue des Arbousiers à 10 h merci de confirmer par retour de mail » La Croix Valmer est à une heure de route de chez ... moi et nous sommes en été la plage n’est pas loin, ok on y va, je réponds par l’affirmative et attends les deux jours qui nous séparent avec impatience et curiosité. Beaucoup de mystères pas de nom, pas de signature, je suis un peu aventureux je vais y aller. Le jour J, je me prépare comme d’habitude pour un premier entretien, un costume sorti du pressing mon attaché-case mes documents et en voiture. Heureusement que je suis parti en avance, quel monde sur cette route, beaucoup de touristes, ouf ! L’office du tourisme, je m’arrête pour leur demander un plan et une charmante hôtesse m’indique même l’itinéraire à suivre pour éviter les bouchons. Me voilà dans l’avenue le ** est là devant moi une entrée de villa avec un grand portail avec camera de surveillance. Je m’avance, pas de sonnette il est dix heures moins dix, je regarde un peu mieux, rien ! La camera s’anime et une voix sortie de je ne sais ou m’ordonne : « reprenez votre voiture et remontez l’allée je vous attends » Une allée d’une quarantaine de mètres et une magnifique demeure m’apparaît, sur le perron une silhouette vêtue de rouge m’attend, une belle femme, très belle femme d’une quarantaine d’années. Sa robe fourreau laisse deviner des formes parfaites, un visage agréable mais dur, des yeux bleu acier encadrés par une coupe au carré blond vénitien. Elle doit être nue sous sa robe rien n’apparaît. « Bonjour, suivez-moi ! » Le ton est donné, si c’est ma future directrice elle est tranchante. Madame, je viens de la ...
«1234...»