1. GOUINES


    datte: 24/10/2017, Catégories: Humour sexuel, Lesbienne, Auteur: helene2012, Source: xHamster

    Elle avait les bras encombrés de paquets cadeaux et de sacs et quand elle est sortie de la boutique, elle en a fait tomber un et je me suis précipitée pour aider cette femme. Elle a essayé de le tenir tant bien que mal et elle m’a remercié mais je lui ai suggéré de l’aider à porter ses paquets. - Merci, mais je vais à deux rues de là, m’a répondu la femme. - C’est pas grave ! Je ne suis pas pressée et ça ne me dérange pas de vous rendre service, ai-je ajouté. Sa voix était douce et son sourire grâcieux et en fait, elle était pas mal foutue. J’ai attrapé le paquet que j’avais ramassé et j’en ai pris un autre. - Ça ne vous embête pas que je récupère ma fille à la crèche, a ajouté la femme ? Ça ne me dérangeait pas. J’avais bien vu qu’elle ne portait pas d’alliances. Ni aucune bagues non plus. J’ai marché à côté d’elle et je l’ai suivie dans la crèche et j’ai attendu qu’elle récupère sa gamine. La poussette ne pouvait pas contenir beaucoup de paquets et j’en ai pris un autre dans mes bras. - C’est Lise, m’a fait la femme en sortant ! - Elle a quel âge ? - Un an ! - C’est son papa qui doit être content d’avoir une aussi jolie fille, ai-je ajouté ! La femme a hésité puis elle a ajouté que si sa fille a un père, il a disparu. - C’est dommage, ai-je ajouté ! - Oh, m’a répondu la femme en riant, c’était un coup d’un soir et à bien y réfléchir, ce n’était pas quelqu’un de très intéressant ! - C’est là, m’a-t-elle fait ensuite en s’arrêtant devant un bel immeuble en pierre ! J’ai ... hérité ça de mes grands-parents ! - Tout l’immeuble, me suis-je étonnée ? - Non, juste l’appartement, a ajouté la femme, mais il y avait avec de quoi m’aider à vivre ! Vous montez, que je vous offre quelque chose à boire pour vous remercier ? J’ai suivi la femme dans l’entrée de l’immeuble puis dans l’ascenseur où nous avons dû se serrer puis je l’ai suivie chez elle. C’était un appart de ouf. Enfin, c’est un bel appartement puisque j’y vis encore aujourd’hui. Déjà l’entrée… - Les toilettes, ai-je demandé à la femme après avoir posé les paquets ? - Là-bas, à droite, au milieu du couloir, m’a répondu la femme ! Je n’ai pas eu le temps de faire le ménage… Je lui ai répondu que je me ferai une raison et j’ai pris le couloir. En fait de toilettes, c’était aussi grand que le studio dans le quel je vivais alors. La baignoire était même au milieu et les robinets dorés s’ils n’étaient en or. Je me suis assise sur la cuvette et j’ai fait pipi et j’ai réalisé en me relevant que juste en face de moi, il y avait un miroir. J’ai renfilé ma petite culotte et je suis allée au lavabos pour me laver les mains et j’ai vu le godemiché posé dessus et je l’ai reniflé. Il sentait la chatte. C’était un superbe godemiché, sans doute en verre et légèrement bleuté qu’il en était transparent mais il ressemblait très bien à un pénis même s’il était bien plus gros. En sortant des toilettes, j’ai poussé une porte et c’était une chambre et au-dessus du lit, il y avait une grande photo de la femme, complètement ...
«1234»