1. Sous l'emprise de Bruno (3)


    datte: 26/10/2017, Catégories: Anal, Gay, Auteur: BAISEMONQ, Source: xHamster

    Un peu plus tard dans la nuit, alors je dors paisiblement sur le dos, je sens une main m'effleurer puis se poser sur ma queue. J'ouvre les yeux, hagard, ne sachant pas s'il s'agit d'un rêve ou si c'est bien réel. Et surprise, je vois mon amant Bruno là à côté de moi sous la couette. - Bruno, qu'est ce que tu fais là? Et ta femme? - Ne t'inquiète pas. J'ai attendu qu'elle s'endorme. Elle a le sommeil lourd, aucun risque qu'elle ne se réveille avant demain matin. On est tranquilles! Je glisse alors lentement sous la couette, j'att**** sa queue et la mets dans ma bouche... son membre grossit sous mes caresses et mes sucions, au combien délicieuses. Après quelques minutes je commence à crever de chaud là dessous, je soulève la couette de ma main pour la faire passer sur le côté me laissant respirer. - Fait chaud la dessous hein mon cricri? - Oui, très chaud! Je me remets en position, reprends cette queue délicieuse en bouche pour continuer à la sucer et à branler mon amant. - T’aimes la queue toi hein? - Oh, oui! J'aime ta queue Bruno, c'est la meilleure! Bruno m’att**** alors la tête à deux mains pour me faire lâcher sa bite, il se met à genou devant moi et me prend la tête : - Tiens chéri fait toi plaisir ! Il m’enfourne dans la bouche son énorme chibre, que je suce avec gourmandise. Je fais des petits « humm ! » de plaisir en le suçant. - Cambre toi un peu pour voir ! Que je vois ton petit cul ! Je m’exécute et me cambre au maximum. Bruno en profite pour glisser une main ... sur mes fesses pour faire glisser mon caleçon le long de mes jambes, ce qui laisse apparaître mon petit fessier. Une petite claque sur les fesses, et je le sens titiller mon petit trou qui frétille d’avance à l’idée de rencontrer ce que j’ai en bouche. Puis Bruno s'allonge sur le dos : - Viens me sucer salope! Je m’approche pour le sucer tout en me tournant pour lui offrir également mon sexe. Nous débutons alors un 69, lui alterne entre ma queue et mon trou, et moi je suis concentré sur cette longue tige veiné et calotté. Après quelques minutes dans cette position, minutes durant lesquelles mon amant m'a doigté vigoureusement, Bruno m’att**** à la taille et me fait basculer sur le dos. En une demi-seconde, je me retrouve allongé sur le dos. Sans perdre de temps, il se retourne pour te retrouver devant moi. Il crache sur sa main et se branle pendant que j’att**** mes jambes pour les tenir près de mon torse et que j'écarte mes fesses. Sur ses genoux, Bruno se penche en avant, queue droite comme pour me transpercer avec cette lance. Je lève la tête pour le voir, la queue dans une main pour ne pas louper sa cible, l’autre pour se tenir en équilibre. Il fait passer un premier morceau qui me fait fermer les yeux, baisser la tête en arrière et lâcher un léger soupir. Bruno se repositionne et appuie sur mes jambes derrière les genoux, ce qui a pour effet de relever mes fesses, et me faire glisser sur sa queue, qu'il glisse pour mon plus grand plaisir... jusqu’à sentir son pubis poilu ...
«12»