1. La naissance d'une travestie (2)


    datte: 29/10/2017, Catégories: Transexuels, Auteur: jaina.s, Source: Xstory

    Suite à cette soirée qui s'est déroulée le mardi, je n'ai plus de nouvelles des filles jusqu'au jeudi midi. Là, je reçois un texto de Marion qui me demande si je suis disponible samedi après-midi. J'avais prévu de rentrer chez mes parents ce week-end-là mais devant la proposition de Marion, je change mes plans et lui répond que oui. Elle me donne rendez-vous à 14h chez moi et je dois même me préparer en mettant une culotte et un collant opaque sous mon habituel jean. Dès le vendredi soir, je ne pense qu'à cette journée avec Marion où j'imagine que nos caresses seront un petit peu plus poussées. Le samedi matin, je fais le ménage à fond dans mon petit appartement puis attend fébrilement l'arrivée de Marion. Celle-ci est en avance d'un quart d'heure et me fait chaleureusement la bise en me demandant des nouvelles. Marion est toujours aussi féminine même si sa tenue du jour est moins sexy que la dernière fois. Elle porte un petit short noir par-dessus un collant semi-opaque noir et ses mêmes bottines que la dernière fois. En haut, elle a un joli pull écru en col v assez décolleté sur sa petite poitrine accompagné d'un manteau marron court. Alors que je l'invite à rentrer, elle refuse net : « -Non, vas-y, prépare toi, je t'emmène faire du shopping ! - Faire du shopping ? Mais on va acheter quoi ? - T'inquiètes pas, tu verras en route mais on va t'acheter tout ce que tu as besoin pour devenir une vraie petite femme ! » Ces mots provoquent une bombe dans ma tête. Les deux copines ... ont donc pour idée dès le départ de me transformer en fille. Je comprends immédiatement que je n'ai aucune chance de les draguer et de coucher avec elles. D'un autre côté, sa proposition est peut-être ce que j'attends depuis longtemps de manière inconsciente. Sans plus réfléchir, je prends mes affaires et suis Marion dans la rue puis dans sa voiture pour aller dans la plus grande zone commerciale de la périphérie de notre ville. Toute l'après-midi, je vais me laisser guider par Marion. Elle décide tout d'abord d'aller dans le centre commercial généraliste. Elle m'emmène au rayon soins du corps et me fais acheter pas moins de 4 tubes de crème dépilatoire et d'un rasoir pour que je sois « toute lisse » comme elle dit. Nous sommes ensuite passés au rayon du maquillage. Là, Marion a choisi pour moi deux fonds de teint, 3 rouges à lèvres, du mascara, 2 vernis à ongles, du blush et une palette d'ombre à paupières. Elle rajoute une brosse à cheveux, du démaquillant, du dissolvant et des disques en coton. Le panier est déjà bien rempli mais Marion m'emmène ensuite dans un rayon qui m'attire un peu plus, celui des collants. Là, nous restons un bon moment, Marion me montrant au dos d'une boite le guide des tailles pour choisir la bonne taille des collants et m'explique ce que sont les deniers. Ayant déjà pas mal de collants noirs, Marion m'incite à prendre des bas et nous choisissons une boite de bas noir opaque et une de bas noir fin. A ma demande, on rajoute le même modèle de collant ...
«1234»