1. Nouveau départ pour une nouvelle vie


    datte: 31/10/2017, Catégories: totalsexe, Partouze, fbi, hbi, fh, fhh, ff, hh, hhh, fhhh, grp, fbi, hbi, inconnu, voisins, Collègues / Travail, gros(ses), grosseins, hépilé, fépilée, plage, sauna, coiffure, Collègues / Travail, douche, Voyeur / Exhib / Nudisme, Voyeur / Exhib / Nudisme, Voyeur / Exhib / Nudisme, noculotte, fmast, hmast, massage, intermast, rasage, rasage, facial, Oral, Auteur: Zwico, Source: Revebebe

    Le jour s’est déjà levé depuis quelque temps sur la ville. Dans une chambre d’hôtel, un jeune homme vient de tirer les rideaux. Le soleil, encore bas sur l’horizon, inonde soudain la pièce. Un soleil encore quelque peu blafard en cette mi-mai. Ce soleil, c’est comme une renaissance pour lui. La veille, il a quitté la capitale. Ce poste, qui venait d’être créé à l’agence de Rochefort, était l’occasion pour lui pour repartir sur de nouvelles bases. Ce faisant, il venait de tirer un trait définitif sur cinq ans de vie commune. Cinq ans de morosité. Cinq ans d’austérité. Tristan ne cesse d’y repenser. Pour commencer, une bonne douche. Une douche purificatrice, tel un départ vers une nouvelle vie. L’eau coule. Presque fraîche, mais tellement bienfaisante. Il a oublié de se raser avant d’entrer dans la cabine, dommage, il préfère le faire avant. Ce faisant, il observe le buisson touffu qui masque en partie son sexe. Cinq ans déjà. Cinq ans qu’il a cessé de se raser le sexe. Lui qui, autrefois, trouvait cela si agréable. Cinq ans de frustrations. Sans hésiter, il ressort de la douche, se sèche sommairement, sort un ciseau de sa trousse de toilette et coupe rapidement le plus gros de ses poils pubiens. Laissant les boucles blondes se perdre au fond de la poubelle. Il prend ensuite son rasoir et son gel de rasage et commence tout d’abord par se raser le visage. Ces quelques minutes d’attente supplémentaires lui permettront de bien repenser une dernière fois à ces cinq longues ... années d’ennui. Ça y est, son visage maintenant rasé, il va pouvoir enfin s’occuper de son sexe. Étaler la mousse et bien frotter pour la faire pénétrer. Ce n’est pas facile avec tous ces poils, vivement qu’ils soient partis. Vient ensuite le moment du rasage. Chaque passage des lames sur sa peau, c’est sa liberté qui revient. Ces poils qui se perdent dans l’eau du lavabo, c’est cinq ans de disette qui disparaissent. Tristan retrouve déjà le plaisir incomparable du contact de la peau lisse. Alors qu’il n’a pas encore fini, son sexe se redresse déjà, tant mieux, ce sera plus pratique pour terminer proprement le rasage. Encore quelques minutes, et c’est avec le sexe encore recouvert de traces éparses de mousse à raser qu’il entre à nouveau dans la cabine de douche. L’eau fraîche achève de purifier son corps. Savonné, rincé, séché, Tristan ne peut résister à l’envie de se caresser le sexe. Si doux, si agréable. Il ne se retient pas longtemps, il prend son gland entre ses doigts et le décalotte. Son sexe se met immédiatement en érection, quelle vitesse de réaction ! Des sensations qu’il n’avait pas ressenties depuis bien longtemps. Il va alors s’allonger sur le lit et continue à se caresser le sexe. Les sensations qu’il ressent sont si intenses qu’il ne se contrôle pas et s’éjacule dessus en quelques secondes. Un jet d’une force inattendue, puisqu’il en reçoit jusque sur le front et même sur le mur derrière lui. Une jouissance intense qui le laisse haletant et sans force pendant ...
«1234...76»