1. Tante Gisèle, maman, et les autres... (3)


    datte: 01/11/2017, Catégories: Inceste, Auteur: Phantome, Source: Xstory

    Chapitre 3 : Florence, la fille de ma Tante Gisèle. Un soir je reçois un SMS de ma tante qui me demande de passer la voir le lendemain matin avant d’aller en cours. Rien que de penser à Gisèle, je bande immédiatement ! Ma tante est une sacrée pipeuse de bite et les gorges profondes sont apparemment une de ses spécialités. A chaque fois qu’elle m‘en fait une, j’ai l’impression qu’elle va avaler ma bite. Elle adore avoir un sexe dans sa bouche et à chaque fois que je me vide complétement dans sa gorge et sa bouche, elle n’en perd pas une seule goutte. Quand je la baise comme un fou, elle jouit comme un volcan qui explose et sa chatte se transforme en geyser qui rejette sa cyprine chaude. Je ne comprends pas qu’elle soit encore toute seule ! N’importe quel homme serait comblé avec une telle bombe sexuelle. Je pars de chez moi à 7h15 comme d’habitude pour ne pas éveiller de soupçon à maman et à 7h30 je suis chez ma tante. Dès que je suis rentré elle m’embrasse passionnément. Quand elle daigne lâcher ma bouche, sans ôter sa main qui presse ma queue déjà bien dure, je lui demande. - Pourquoi tu me fais venir si tôt, Tatie ? - Je vais te le dire, mais avant il faut que je prenne mon petit déjeuner. Et elle baisse mon pantalon et mon boxer, me pousse sur le divan et ma bite presque en complète érection se retrouve dans sa bouche gourmande. Deux secondes après je bande comme un taureau et ma tante Gisèle déguste avec un réel plaisir sa baguette matinale. Je ne suis pas loin ... d’envoyer ma crème qu’elle retire ma bite de sa bouche pour la branler doucement et de dire. - Ma fille Florence a débarqué hier soir, en pleur, son copain vient de la larguer ! - Belle comme elle est, ta fille n’aura aucun mal à retrouver un mec ne t’en fait pas. - Oh, je ne suis pas inquiète, mais je me suis dit que tu pourrais la consoler un peu et lui faire oublier ce jeune con. - Tatie, tu sais bien que je ne baise pas les minettes. Quand elles voient ma bite en érection elles prennent peur et trouvent une excuse de merde pour se défiler. - Elles ne savent pas ce qu’elles perdent ! Mais ce ne sont que des gamines qu’il faut éduquer, comme ma fille d’ailleurs. Et elle suce goulûment ma queue qui c’est un peu calmée. Puis elle me surprend en me demandant. -Et Florence. Elle l’a vu ta belle bite lorsque vous étiez dans le même collège ? - Elle n’a jamais été jusqu'à là. Un jour qu’elle était avec sa mini-jupe, j’ai eu une érection monstre devant son cul qu’elle m’avait mis sous le nez en se baissant pour jardiner. Quand elle s’est retournée pour me demander un outil, elle a pouffé de rire et puis elle m’a dit qu’elle ne se ferait jamais baiser par un mec qui a une pine de cheval ! - Mon Dieu ! Quelle conne ma fille ! Il va falloir la prendre en main cette petite. Et sur cette conclusion elle reprend ma queue en bouche pour la sucer merveilleusement. Moins d'une minute plus tard, j'entends la douche à l'étage et Gisèle retire 2 secondes ma bite de sa bouche pour murmurer. - ...
«1234...»