1. Intermède familial


    datte: 02/11/2017, Catégories: fh, oncletante, Inceste, grosseins, fépilée, noculotte, chaussures, rasage, Oral, fdanus, fsodo, hdanus, totalsexe, tante, Auteur: Laurent B., Source: Revebebe

    Vendredi soir. Je rentre à peine du boulot. Le téléphone sonne. Qui est-ce que ça peut bien être à cette heure ? Je décroche. — Allo.— ent ? C’est rice.— Allo ?— au éa ice. Il me semble bien reconnaître la voix de ma cousine Béa. — Béatrice ? Je t’entends très mal. Il y a plein de coupures. Tu es en voiture ?— Voilà, ça va mieux là ?— Oui. Parfait.— J’ai juste mis le portable du côté de la vitre. Dis, Laurent, j’ai un problème. Je ne sais pas si tu as entendu à la radio, il y a un accident. Un camion qui transportait un chargement de déchets toxiques s’est renversé pas très loin de chez moi. Tout le quartier est bouclé. Je ne peux pas rentrer. Est-ce que je pourrais venir chez toi pour la soirée ? Tu as de quoi mettre la table pour deux ?— Pas de problème. Mais ? Dis donc, qu’est-ce qu’un camion comme ça fait dans ton quartier ? Ça n’est pas vraiment un endroit de passage.— Euh Ah, je comprends. Tu n’as pas l’air de savoir, mais le grand amour, c’est fini depuis un peu plus de trois mois. Je suis retournée vivre chez maman.— Ah, ok, désolé, je ne savais pas.— Pas de quoi. C’est quand j’étais avec ce crétin qu’il fallait être désolé, pas maintenant.— Ok, je file chez le traiteur en face chercher un truc pour te faire honneur.— Hé, pas besoin de faire des folies, hein, je ne veux pas déranger. Merci beaucoup pour le dépannage en tout cas. Bon, à tout à l’heure, je préviens maman.— Pas de problème, je prends un truc simple à réchauffer. À tout de suite.— Merci. Bisou. Ma cousine ... Béatrice. 24 ans. Brune aux cheveux courts. De beaux yeux marron. Un corps de rêve avec des seins aussi fermes que si elle était une statue de marbre. Et un sex-appeal incroyable. Oui. Sauf qu’on est en automne et que le temps est dégueulasse. Elle ne risque pas d’être très sexy, aujourd’hui. Bon, j’ai une petite idée. Ça n’est pas très honnête, mais tant pis. Je monte le thermostat à 27°, je lui dirai que c’est bloqué. Elle enlèvera peut-être une couche, qui sait ? Ensuite, je file chez le gars d’en face. Je prends une paella, il me conseille un petit vin et de la sangria comme apéro. Je prends le tout. Et je remonte. La température est déjà bien élevée. Je me change en vitesse. T-shirt et short de sport. Et si j’osais ? Allez hop ! Rien sous le short. Il était temps, on sonne. Je vais ouvrir. Waow ! Elle porte une mini-jupe pied-de-poule qui lui descend maximum dix centimètres sous les fesses. Collants opaques et bottes noires. Le haut, c’est un pull noir sur un chemisier blanc et une veste par dessus. Il me semble que sa poitrine a pris du volume. — Salut, me dit-elle en me faisant la bise.— Ben dis donc, je ne m’étais pas rendu compte que ça faisait si longtemps qu’on ne s’était plus vus.— Et oui, le temps passe vite. Mais maintenant que je suis revenue en ville, on pourra peut-être se voir plus souvent.— Avec plaisir. Je m’efface pour la laisser entrer. — Ouh, dis donc, il fait à mourir de chaud ici. Je comprends que tu sois dans cette tenue. Ça ne fait pas vraiment des ...
«1234...13»