1. Un grand zob (2)


    datte: 04/11/2017, Catégories: Gay, Transexuels, Auteur: nadiatvx, Source: xHamster

    Le lendemain, je vais au quartier naturiste vers 14 heures. André ne m'attend pas avant 15 h 30 mais je veux faire un peu de soleil. Je me déshabille sur le parking et pars vers la digue, nu. J'adore être nu, ça me donne une impression de liberté absolue. A cette heure, il y a beaucoup moins de monde et je peux choisir une place suffisamment grande pour deux serviettes. Je m'étends au soleil pendant un moment puis, au bout d'un quart d'heure, je décide de me baigner. L'eau est aussi bonne que la veille et je me prélasse. Tout à coup, je sens une main sur mes fesses. Pensant que c'est déjà André, je me retourne en souriant. Ce n'est pas lui mais un homme d'une trentaine d'années qui me sourit. - Ça va bien la tête? - Pourquoi, tu n'as pas aimé? - La moindre des choses c'est de demander avant non? - Excuse-moi mais je t'ai vu descendre dans l'eau et j'ai flashé sur tes fesses. Tu as un cul d'enfer. - Merci, je sais, on me l'a déjà dit, mais ce n'est pas une raison. - Excuse-moi. Je retourne sur ma serviette et le mec, sans gêne, place la sienne à côté de la mienne. - Je te signale que j'attends quelqu'un. - Ok je vais me mettre plus loin. Il prend sa serviette et va la poser 2 mètres plus loin. Je me retourne ostensiblement sur le ventre et lui tourne le dos. Ce que je ne réalise pas sur le moment, c'est que je lui donne une vue imprenable sur mon cul. Je n'aime pas rester longtemps dans la même position et je me retourne. Le mec est là, toujours à la même place mais son zob ... est redressé vers le ciel sous les caresses de sa main. Là où il est, seul les personnes arrivant sur nous peuvent le voir. Il y a d'ailleurs un homme assis sur un rocher qui le regarde et se caresse. Tout à coup, je réalise que cette digue n'est fréquentée que par des hommes. J'apprendrai plus tard que c'est le rendez-vous privilégié des homosexuels. Je me lève et retourne à l'eau. Il me suit. Je commence à le trouver lourd quand je réalise, qu'en fait, ce n'est qu'un amusement et tant qu'à faire, autant en profiter. L'homme s'approche de moi mais je ne bouge pas. Il tend la main et me touche le sexe qui réagit aussitôt. - Je vois que lui au moins, il prend plaisir à ma main. Quand mon sexe est bien tendu, il prend une respiration et plonge sa tête dans l'eau. Il me pompe pendant pas loin d'une minute. Il a du souffle, il faudra que j'en parle à André. Il reprend sa respiration et replonge à nouveau. Il recommence plusieurs fois. Je suis de plus en plus excité et je me laisse faire. Je sens le plaisir monter petit à petit et mon sexe se tendre de plus en plus. Il recommence jusqu'à ce que je lui crache tout dans la bouche. Je tiens à peine debout tant la jouissance a été violente. Il ressort la tête, me fait signe qu'il a tout avalé et se met derrière moi. Je sens sa bite essayer de se frayer un passage entre mes fesses mais je me retourne et lui dis : - Là mec, c'est réservé. - A bon et pour qui? - Si on te le demande. - Ok mais au moins, branle-moi ! Je lui prends la bite et ...
«1234»