1. Un grand zob (2)


    datte: 04/11/2017, Catégories: Gay, Transexuels, Auteur: nadiatvx,

    le masturbe le mieux que je peux. Au bout d'un petit moment, je vois dans l'eau un petit panache blanc sortir de sa queue. Il a joui. - Oh Gilles, qu'est ce que tu fous là? C'est André qui arrive et qui s'adresse à mon inconnu. - Salut Jean, je vois que vous avez fait connaissance. Ils se connaissent, il ne manquait plus que ça! - C'est lui la réservation? - Oui. Je sors de l'eau et me dirige vers André. Il s'installe à côté de moi sur le ventre. Je pose la main sur ses fesses et commence à le caresser. Il bouge ses fesses pour me faire comprendre que ça lui plait. Un de mes doigts s'insinue entre ses fesses et lui titille l'anus. Il donne un brusque coup de rein en arrière et mon doigt le pénètre de quelques centimètres. Je ne suis pas très à l'aise, c'est encore la première fois qu'un de mes doigts s'enfonce dans un cul. Je retire ma main. C'est alors que la main de Gilles prend la place de la mienne. Elle est lubrifiée. Il positionne ses doigts en pointe et les présente sur la rondelle d'André. Il pousse et je vois ses doigts entrer doucement dans le cul. André écarte ses fesses avec ses mains et libère le passage pour la main de Gilles. Petit à petit, la main progresse jusqu'à disparaître complètement dans le fion d'André. Je n'ai jamais vu ça de ma vie. Je suis scotché, ma respiration est courte, je bande comme un taureau. André râle de plaisir pendant que Gilles fait de petits va et viens dans son cul. Tout à coup, André se raidit, son corps est tendu comme un arc et ...
    il jouit et poussant des grondements de plaisir. Gilles retire délicatement sa main et je vois le sphincter d'André se refermer tout doucement. J'ai envie d'y plonger ma main, mais je n'ose pas. Une demi-heure plus tard, nous nous retirons. Je me lève, suivi d'André et de Gilles. Je me retourne vers André et lui fais comprendre que j'aimerai être seul pour me faire complètement dépuceler du cul. Il me dit que Gilles partage sa chambre et qu'en fait, il est chez lui dans le studio. Je suis sur le point d'abandonner quand je me dis que, de toute manière, il connaissait le goût de mon sperme et que donc, il pouvait ass****r à mon dépucelage. Sur le chemin, André me demande comment va mon cul. Je lui dis que tout va bien, que je n'ai absolument pas mal et que j’ai envie d'avoir son zob dans le cul, bien profond. - Arrête, tu me fais bander ! Je jette un œil vers sa queue et effectivement, elle commence à se redresser. Arrivés dans le studio, Gilles vient me voir et me dit : - Ne t'en fait pas, je ne participerais pas, bien que pour la première fois, tu devais préférer la mienne (elle est en effet beaucoup moins grosse que celle d'André). La seule chose que je te demande, c'est de pouvoir faire des photos. - Ok mais tu ne prends pas mon visage et tu me donnes les pellicules que je les fasse développer moi-même. - D'accord, j'ai trois pellicules à finir avant ce soir. André ne perd pas de temps, il étale ma serviette sur le lit et me met en position. Il enfile une capote et, comme ...