1. Féral (BDSM) (2)


    datte: 05/11/2017, Catégories: Gay, Auteur: Grenade, Source: Xstory

    Une porte qui se referme. Le bruit de sacs posés dans la cuisine. Yaël se redressa sur sa couche et tendit l'oreille, impatient, les nerfs à fleur de peau. Cyril rangeait les courses, il entendait les bouteilles qui s'entrechoquaient et le froissement des sacs plastiques. Bientôt, il serait là, il viendrait le voir dans cette pièce. Sans qu'il puisse rien y faire, Yaël eut un début d'érection. Un peu honteux, il prit une couverture dans la pile à côté de lui et s'en couvrit les cuisses pour cacher son sexe. Silence dans la cuisine. Un bruit de pas dans la bibliothèque, juste de l'autre côté de la porte, puis la poignée qui se baisse. Yaël osait à peine lever les yeux. Il vit les pieds de Cyril longer le bord de la cage, s'arrêter devant la porte. Sa voix, affectueuse : - Alors, tu ne viens pas me dire bonjour ? Yaël releva la tête et le regarda enfin. Il se rendit soudain compte que c'était la première fois qu'il avait une relation avec un homme plus âgé que lui – Cyril devait avoir dans les 30 ans. Mais cela n'avait aucune espèce d'importance, et d'ailleurs tandis que celui-ci ouvrait le lourd cadenas qui fermait la cage et se glissait à l'intérieur, Yaël n'arrivait plus à penser à lui en tant que Cyril. C'était son maitre. Il sentit son érection durcir et se mordit la lèvre. Impossible de la cacher. Comment faire ? L'homme approchait et il était maintenant assez près pour que Yaël puisse l'atteindre en tirant sa chaine au maximum. Il n'osait pas bouger, paralysé par ... l'inconnu et par ce sexe bandé qu'il ne pouvait camoufler plus longtemps. Son maitre tapota sa cuisse de la main, lui indiquant de venir à ses pieds. La gorge serrée par l'appréhension, Yaël se coula jusqu'à lui, à moitié à quatre pattes, laissant la protection de la couverture derrière lui. Il garda la tête baissée, les yeux fixés sur les pieds de son maitre, mais il crut entendre un petit rire étouffé. - Tu as l'air très content de me revoir. Ne baisse pas le regard comme ça, je ne vais pas t'en vouloir. Au contraire, c'est très bien. Il lui caressa la tête et Yaël rougit. L'homme recommença à parler d'une voix basse. Son ton était plus ferme, soudain. - J'hésitais à attaquer ce genre de petit jeu tout de suite, mais vu ton état je n'ai plus trop de scrupules. Un silence, puis : - Ouvre ma braguette. L'ordre surprit Yaël. Il ne s'attendait pas à ce que ce soit si direct. Pourtant, dans la situation où ils se trouvaient, pourquoi ne pas l'être ? Le garçon obtempéra, faisant glisser la fermeture éclair. Dessous, le boxer blanc était gonflé par un sexe de bonne taille encore au repos. Yaël pensa qu'il n'avait encore jamais vu Cyril nu. Quand il dégagea son membre des vêtements, il découvrit un sexe plutôt épais, de longueur respectable, et qui commençait à se durcir juste devant son visage. - Lèche maintenant, souffla son maitre, et Yaël pointa la langue entre ses lèvres et commença à lécher la verge encore mi-molle devant ses yeux. L'homme eut un petit soupir de satisfaction. Yaël ...
«1234»