1. Un jeu pour mieux faire connaissance


    datte: 06/11/2017, Catégories: grp, couplus, extracon, Collègues / Travail, hotel, odeurs, massage, Oral, nopéné, exercice, Auteur: OlivierK, Source: Revebebe

    — Oh ! Non, Charlotte ! Les portables doivent être éteints !— C’est un SMS de mon petit mari. Il me demande d’être sage.— Amusant, ça Tire une carte Max est à toi pour quatre minutes. Je vous rappelle que ce jeu permet de tout exiger, mais pour quelques minutes seulement.— Tu es marié, Max ?— Non mais c’est tout comme.— Depuis combien de temps ?— Deux ans.— Tu lui fais l’amour souvent ?— Deux à trois fois par semaine.— Ah ! Quand même Tu as baisé, ici ?— Non, pas encore.— Pourquoi « pas encore » ?— J’espère bien que ça va venir.— Avec moi ?— J’aimerais beaucoup.— À genoux, Max.— Avec le plus grand plaisir !— Masse mes chevilles—— Trois minutes et cinquante-neuf secondes !— Ça va, Julien, j’arrête. Mais que ça passe vite, quatre minutes, sous la jupe relevée de la divine Charlotte !— Je n’avais pas dit les genoux, et encore moins les cuisses !— Il me semble que cela ne t’a pas déplu. Tu les as même écartées, tes cuisses, et tu m’as bien laissé frôler ta petite culotte, à plusieurs reprises Hum, j’adore ton odeur intime.— Demande-moi pardon.— Pardon, Charlotte.— Je t’absous. Ce que tu m’as fait n’était pas désagréable, tout compte fait. ####### — Anthony est à Anaïs pour six minutes.— Tu n’es pas très attentif pendant les conférences, Anthony.— Ce séminaire pour cadres dits supérieurs est vraiment chiant, et ta présence à côté de moi me fait bander en permanence.— Ah oui ? Enfin tu m’as glissé un petit poème, ce matin, un peu osé, certes, mais charmant.— Tu me plais beaucoup, ... et je suis ravi d’être à toi mais six minutes, c’est bien trop court.— Ce n’est qu’un jeu, Anthony, un jeu pour mieux faire connaissance, comme a dit Julien.— Et tout se permettre, n’oublie pas Mais pendant quelques minutes seulement, hélas. Alors vite, use et abuse de moi.— Qu’est-ce que tu me proposes ?— C’est à toi d’exiger à charge de revanche, bien sûr, si le hasard inverse les rôles.— Séduis-moi.— Tu es belle, désirable, je suis à tes genoux— Comme Max aux genoux de Charlotte ?— Oui, mais moi j’irai plus loin.— Plus loin ?— J’enlèverai ta petite culotte, si tu en as une, et je ferai travailler ma langue. Tu n’auras qu’à remonter ta jupe et écarter les cuisses, toi aussi.— Enlève mes mocassins.—— Tu suces comme ça les orteils de ta femme ?— Je le faisais, au début.— Tu fais l’amour avec elle, quand même ?— Mais oui— Mais tu dragues tout ce que tu trouves.— Non, seulement quand je tombe amoureux.— Et tu tombes amoureux à tout bout de champ.— Pas vraiment— Si tu crois que j’en demande tant, de toute façon Mes chevilles, maintenant.—— Mes genoux.—— Mes cuisses.—— Tu peux aller plus haut. Contourne ma culotte.—— Les six minutes sont écoulées.— Oh ! ####### — Tu n’aurais pas dû rabattre ta jupe, Anaïs, tu étais très bandante.— Et toi, Julien, tu aurais pu nous laisser un peu plus de temps !— Il faut respecter la règle du jeu. Anthony n’a pas eu le loisir de bien explorer la chatte promise. Ce sera pour plus tard, mais peut-être pour un autre. C’est le jeu. Il continue. On tire ...
«1234»