1. Le goût de l'homme


    datte: 07/11/2017, Catégories: hh, copains, hmast, facial, init, inithh, Auteur: Peter, Source: Revebebe

    Je suis assis sur le sofa, à côté de toi. Nous regardons ce film érotique que tu as loué. Nous sommes déjà bien excités tous les deux. Toi, tu as ouvert ton pantalon depuis quelques minutes déjà et tu te caresses au travers de ton boxer. Je jette un petit coup d’œil de temps en temps vers ton entrejambe et je vois très bien cette bosse qui t’honore. Moi aussi je suis très excité mais je n’ose pas me dévoiler. Je me caresse au travers de mon jean, ce qui est très érotique mais, je l’avoue, me frustre un peu quand même. Tu m’annonces que tu es loin et que s’il le fallait, tu pourrais déjà jouir. Je ne sais pas ce qu’il me prend mais en retour je te regarde, je te souris nerveusement et en même temps défais les boutons de ma chemise, dont j’ouvre largement le col sur mes épaules, les dévoilant ainsi que mon torse et jusqu’à mon ventre. Dans cette position, offert, presque soumis, je te demande de venir te masturber debout devant moi et de venir sur moi. Tu ne te fais pas prier, tu te lèves et te places face à moi, tu descends ton pantalon et ton caleçon sur tes chevilles et prends langoureusement ton sexe à pleine main juste à quelques pouces devant mon visage. Tu te masturbes avec une telle beauté. Je suis là, je te regarde avec envie, avec passion. On voit la peau de ton sexe qui se distend et on voit bien le gland gonflé de plaisir se tendre à chaque passage de ta main. Son ouverture semble énorme. Il semble y couler une source continue de «précum ». Au bout de quelques ... va-et-vient tu me dis que tu vas jouir. Je te regarde dans les yeux et je vois ton bonheur. Tu mords tes lèvres et bloques ta respiration pendant de longues secondes pour encore contrôler l’orgasme qui arrive en toi. Ton sexe est à l’horizontale, très proche de mon torse. Ta main lui prodigue un savant massage, sur un rythme précis, plus lent qu’avant. Tu te connais très bien et tu sais à quel rythme te caresser afin que l’éjaculation soit la plus puissante. Me voir en face de toi te motive, j’en suis sûr. Tout simplement, je pose une main sur ton ventre, pour établir le contact. Cette paume chaude est le signal de mon approbation. Viens ! Je penche un peu la tête en arrière par appréhension, il est vrai que jamais un homme n’a joui sur mon visage ou dans ma bouche. Je suis un peu nerveux mais très excité par la situation. Sur la paume de ma main je sens tes abdominaux se tendre, je les sens se bander de concert avec le rythme de ta main. Puis, comme au ralenti, tu expulses un premier jet puissant qui arrive droit sur mon torse, à la hauteur de mon cou. Il me semble très long. Je sens la chaleur, la pression du liquide s’abattre sur mon torse. Cette chaleur m’apaise et m’attire. Je ne quitte pas ton regard des yeux mais me baisse maintenant et approche mon visage, le tournant un peu de telle sorte que le second jet, tout aussi puissant et abondant, arrive sur ma joue et éclabousse un peu mon cou et mes épaules. Je sens cette fois encore plus fort cette chaleur, cette pression sur ...
«123»