1. Le partage de Nath et Bruno (14)


    datte: 07/11/2017, Catégories: Partouze, Auteur: Manekenpiss, Source: Xstory

    Le docteur François Gaudron s'était installé dans le village moins de dix ans au par avant et Bruno ne le connaissait donc pas vraiment. Il se rappelait d'un homme assez maigre, avec des cheveux mi-long, noir et raide, affublé d'une moustache à la gauloise et un look un peu retours à la terre avec de gros pull tricotés main en laine brute. Il découvrit un homme bien différent. Le docteur Gaudron avait une bonne quarantaine d'années, un corps fin, bien qu’un peu plus épais que dans son souvenir, il n'avait plus de moustache, mais une sorte de petit bouc à la Méphistophélès qui lui allait plutôt bien. Ses cheveux noirs étaient coupés courts, bien qu'habillé de façon assez décontractée, il était plutôt élégant avec sa chemise Paul Smith très colorée, ses lunettes rectangulaires aux montures bariolées et très bien assorties à la couleur étrange de ses yeux. Bruno ne se rappelait pas de ce détail pourtant si troublant. François avait les deux yeux de plusieurs couleurs ; globalement marron, ils comportait également une teinte plus vive tirant sur l'orangé et des taches vertes bien visible. Le regard du docteur était étrange et réellement fascinant. C'était curieux qu'il n'ait pas noté ce détail, mais sans doute avait il été plus impressionné à l'époque par sa moustache. Le docteur lui exposa en bref ce que Josiane lui avait dit en prenant le rendez-vous, mais il voulait avoir plus de détails sur les pratiques sexuelles et plus particulièrement sodomites de Bruno. Il lui demanda ... depuis combien de temps et combien de fois par mois, ou par semaines, Nathalie l'enculait, quel était la matière des godes, leur forme. Il voulait connaître au moins en estimation leur longueur et leur largeur, même question pour les plugs, il lui demanda la fréquence de ses relations avec des partenaires masculins et comme Bruno lui expliqua que ça ne datait que de dimanche, il lui demanda des détails sur leur nombre, depuis ce jour, la fréquence des rapports et la taille des sexes. Comprenant que le jeune homme partouzait en petit comité depuis maintenant six jours, il lui demanda s'il avait subit des doubles pénétrations et des rapports multiples à la chaîne et jusqu'à combien de personnes. Il aborda ensuite le chapitre de la protection et des MST et se fâcha presque quand Bruno lui avoua qu'ils n'avaient aucun rapport protégé avec leurs amis. Bruno, considérant qu'il n'en était plus à ça prêt dans le déballage de sa vie intime, expliqua au médecin le contexte conjugale de chacun et pourquoi ça leur avait paru sans risque, avant d'évoquer son plaisir à être cocu et l'envie qu'ils avaient que sa femme ait un enfant de l’adultère. Alors, le médecin dit qu'il allait en profiter pour faire un bilan complet. Il demanda à son jeune patient de se déshabiller complètement. Il le mesura, le pesa, prit sa tension, son pouls, vérifia les réflexes et demanda enfin au jeune homme de s'installer sur la table d'auscultation dans la même position que sa mère l'avait fait la veille. – C'est ...
«1234...8»