1. Le lounge du porte-jarretelles


    datte: 08/11/2017, Catégories: fh, Collègues / Travail, caférestau, fsoumise, cérébral, Voyeur / Exhib / Nudisme, BDSM / Fétichisme, Auteur: P-hpassage, Source: Revebebe

    Résumé des épisodes précédents : Un déjeuner perturbantNicole, DAF d’une entreprise, cadre un peu coincée, est choquée par la liberté d’esprit d’Eléanore, une jeune intérimaire qui – selon ses dires – aurait une relation avec son patron, fétichiste des bas et des porte-jarretelles. Au cours d’un déjeuner au restaurant, la cadre guindée est excitée à tel point par les confidences de la jeune femme qu’elle se réfugie dans les toilettes de l’établissement pour apaiser le désir qui l’enflamme. Des achats qui changent toutEléanore réussit à convaincre Nicole de porter des vêtements plus sexy. Son boss est enchanté de l’audace de cette femme habituellement austère. Il le lui prouve en posant sa main sur sa cuisse Le jeu des boutonsLe lundi suivant ses achats, l’esprit perturbé et excitée, Nicole arrive dans l’entreprise en tenue classe et sexy. Son boss, admiratif et satisfait, entame avec elle un jeu de domination pervers. Visite inattendueLe patron de Nicole lui rend une visite impromptue à son domicile ; subjugué par sa transformation, il ne peut se contrôler et la digne femme comprend enfin ce qu’est un orgasme. Une étrange séance autour d’une tasse de théÀ la sortie de la messe du dimanche, une chanteuse de la chorale paroissiale invite Nicole à passer l’après-midi ensemble. Autour d’une tasse de thé, la grenouille de bénitier lui confie sa dépravation tout en se mettant nue. -------------------------- — Aujourd’hui, c’est "Porte-jarretelles day" ! clame Eléanore en entrant ... dans le bureau de Nicole. Nicole lui sourit« Oui, le lundi est "porte-jarretelles day", PJD comme clame le boss. » — Bonjour Eléanore, vous êtes en forme ce matin— J’aime travailler dans cette entreprise, avec vous, avec le boss, avec Patrick.— Ah oui, Patrick, le consultant.— Oui, il est pas mal, et je peux dire qu’il est Eléanore s’interrompt, prenant conscience qu’elle en a déjà trop dit. — Il est quoi ? Eléanore ignore la question, et poursuit : — Il y a toujours de bonnes surprises, et le travail est intéressant. J’apprends beaucoup grâce à vous, et pas seulement au sujet du travail, d’ailleurs— Eléanore, vous êtes une coquine !— Si je me rappelle bien ce que j’ai vu lundi dernier, vous me valez largement ! Nicole éclate de rire. — Bien, si nous nous mettions au travail ? Il faut plier ce dossier. Nous avons fait du bon boulot, je crois. Le boss doit être content. Eléanore prend une chaise et contourne le bureau pour s’asseoir aux côtés de Nicole. Après quelques minutes de travail, n’y tenant plus, la jeune femme pose une main sur la cuisse de Nicole. — Eléanore ! Voyons, soyez sage.— J’aime la texture de vos bas, dit-elle en remontant lentement la paume sur la cuisse de Nicole.— Eléanore j’ai dit stop !— Vous êtes tellement belle, et sexy Vous êtes toujours bien maquillée, habillée avec goût, avec ces accessoires qui vous donnent une classe folle. Où avez-vous trouvé ces bracelets, ce collier et ces boucles d’oreille ? J’aimerais tant vous ressembler.— Allons, allons, ...
«1234...9»