1. La première rencontre- Conclusion fracassante et humiliante... un delice !


    datte: 08/11/2017, Catégories: Entre-nous, Les hommes, Auteur: AlexxxSoumise, Source: Hds

    Après m’avoir littéralement baise le visage et la gorge, une brève pause et vous abaissez vos yeux sur moi la gueule farci, je vous regarde docilement et vous commencer à murmurer «prend ça petite PUTE » puis le ton de votre voix monte « tu aimes ça espèce d’affamer de la bite, hein » et vous éjaculez ce qui me semble être des litres de sperme gluant et salé dans le fond de ma gueule par puissants jets!! Après avoir largement tapisser le fond de ma gorge et de ma bouche, votre sperme incessant coule partout hors de ma bouche, autour de votre manche alors que vous ne sessé de me baiser la tête. J’avale votre foutre, plus que j’en voudrais, au départ par curiosité, puis par obligation car vous vous enfoncez sans cesse un peu plus dans ma gorge. Votre membre massif me bourre désormais entièrement la bouche jusqu’au plus profond de ma gorge. Quelques aller-retours fracassants contre mon visage et vous retenez votre verge toute entière dans ma gueule. Mon nez ecrasé dans votre bas ventre, vos couilles trouvent leurs aises sur mon menton trempé par votre foutre. Vous restez là bien plus longtemps que les autres fois et je lutte pour me reculer en poussant vos cuisses de toute mes forces! Mais en vain! Vous me tenez bien la tête en place avec les deux mains en HURLANT de plaisir et en fourrant violemment votre engin volumineux encore un peu plus en moi. Je sent vos accous dans ma gorge, et je sent votre sperme se vider directement en moi !! J'en pleur, et je suffoque Puis vous ... reprenez à nouveau votre mouvement de va et viens incessant: votre manche, toujours dure comme du marbre, dégoulinant de votre foutre et de ma salive devant mes yeux, puis entièrement enfouis dans ma gueule... complètement hors de ma bouche, puis violement dans le fond de ma gorge... et encore hors de mes lèvres, puis avec force entièrement en moi... et à nouveau devant mes yeux en pleurs puis au fond de ma gorge. J’essaie, mais n’arrive plus à reprendre mon souffle entre chaque coups! Je ne sent meme plus le passage caracteristique quand la tete de votre penise force le passage dans l’étroitesse de ma gorge il force l’entrée et la sortie en moi avec un son subtil, “pop” ! C’est insupportable pour moi et je convulse en suffocant. Je suis sur le point de perdre connaissance. D’ailleurs je ne résiste même plus : ma bouche grande ouverte, mes lèvres tendus et ma gorge étirées malgré moi, je vous laisse à présent m’empaler la gueule dans un comportement semi-évanoui, affaibli et résilier. Puis vous sortez complètement votre bâton luisant de plaisir hors de ma bouche pour finir votre mastodonte éjaculation sur mon doux visage. Mes bras inertes le long de mon corps souillé, dans votre foutre, je tiens à peine sur mes genoux et vous me tenez par les cheveux : « prend ça dans ta face cochonne, tu voulais du sperme, je vais t’inonder de sperme » en me frottant une fois de plus le front, les joues, le nez et l’ensemble de mon visage, de mon coue, m’aspergeant de votre foutre, plein le ...
«12»