1. Tranche de vie à la fac (3)


    datte: 08/11/2017, Catégories: Hétéro, Auteur: vince75, Source: Xstory

    Dès lors son quotidien changea Au cours d’une partie de badminton, Amandine réussit enfin à approcher Sébastien. Ils parlèrent longtemps et firent le chemin de retour ensemble. Il était drôle et ne se prenait pas au sérieux, elle sentait qu’elle était en train de craquer. Le lendemain étant un samedi, il lui proposa d’aller courir au lever du soleil, ce qu’elle accepta naturellement. A 8h, ils étaient tous les deux près, et partirent pour une bonne heure d’endurance. Au retour il lui proposa de prendre un verre et si elle voulait une douche également, ce qu’elle accepta. Elle prit un change en passant chez elle, et retourna à l’appartement du jeune homme. Celui-ci lui ouvrit, l’installa dans le canapé et alla se laver. Attentive, elle l’écouta se déshabiller, puis prendre sa douche, imagina l’eau coulé sur son corps. Machinalement, elle avait glissé sa main dans son jogging et se touchait à cette pensée. Elle avait envie d’ouvrir la porte de la salle de bain et l’observer mais elle avait bien trop peur de se faire surprendre. L’eau s’arrêta et elle l’entendit se savonner. Elle imagina ces mains parcourir son corps en se lavant, savonner son sexe. Enfin, il se rinça et puis l’entendis s’essuyer. Amandine dégagea sa main de sa culotte à contre cœur. Bientôt la porte s’ouvrit, il était nu et ne portait que sa serviette. Il s’excusa, il n’avait pas pris de change. Elle le regarda se diriger vers son armoire, admira son corps sculpté, puis dos à elle, il retira sa serviette avant ... d’enfiler un boxer. Elle avait eu le temps d’apercevoir son sexe et son petit cul et cette vue l’enchantait. Elle se dirigea vers la salle de bain pour prendre sa douche. En se déshabillant, elle aperçut les vêtements du jeune homme. Prenant son t-shirt, elle le sentit : elle aimait ces odeurs d’homme et de sueurs. Elle était maintenant nu, le t-shirt roulé en boule sous son nez, quand elle aperçut le slip de Sébastien. Elle le prit, le sentit puis le passa sur son corps puis longuement sur sa chatte. Elle décida d’aller enfin se laver, abandonnant à regret les vêtements. Elle se lava doucement, trouvant la situation extrêmement érotique, se disant que quelques minutes avant, il avait été là. Elle s’essuya enfin, tout en fouillant dans l’armoire de la salle de bain. Dans le tiroir sous la glace, elle trouva des gels et capotes, elle en prit une et la glissa dans sa poche, tout comme le slip du garçon. Enfin, elle sortit de la salle de bain, heureuse et alla le retrouver. Celui-ci avait pressé des oranges et lui proposa quelques pains au chocolat, un délicieux petit déjeuner, qui, aux yeux de la jeune fille le rendait encore plus irrésistible. Elle avait envie de lui, là, maintenant et n’importe où, mais comment lui faire comprendre ? Accepterait-il sachant qu’il était avec cette Julie ? Elle ne dit rien, et s’éclipsa peu après en le remerciant chaleureusement et promettant de remettre ça une prochaine fois. A peine partie, elle composa le numéro d’Antonio, qui même s’il ne la ...
«1234»