1. Fille au pair (Chapitre 1 / 6)


    datte: 08/11/2017, Catégories: Entre-nous, Hétéro, Auteur: Le Matou libertin, Source: Hds

    Chapitre I – Séjour à Londres. Agée de 20 ans depuis le printemps, je viens de passer un an à Barcelone où pour me perfectionner dans la langue de Cervantès, j’ai trouvé une place de fille au pair dans la famille d’un ingénieur catalan. Je dois y retourner pour une seconde année à partir de septembre. Issue d’une fratrie de quatre enfants, je suis Sidonie, la plus jeune. A 30 ans, ma sœur ainée a émigré au Canada avec son mari et leur bébé l’an passé. Mes deux frères jumeaux de 28 ans sont entrés dans la vie active, chacun avec un diplôme d’ingénieur, l’un en électronique, l’autre en électromécanique. Ils ne sont pas mariés mais vivent avec une copine depuis quelques temps déjà. Pour une fille, je suis plutôt grande car je mesure près d’un mètre soixante dix. Très brune de par mes origines hispaniques, j’ai une poitrine plutôt menue mais avec des tétons très sensibles et proéminents et des hanches étroites sous une taille fine. Au cours de mes études au lycée, j’ai fait plusieurs séjours linguistiques en Angleterre avec mes classes et je suis allée passer deux mois à Londres en juillet et août avant d’entrer en classe de terminale. En trichant sur mon âge, j’avais trouvé une place de serveuse dans un restaurant italien. Si pendant ces deux mois, j’ai pu me perfectionner en anglais, je me suis aussi pas mal dévergondée avec le patron du resto qui était un chaud lapin. Je n’étais pas une oie blanche mais c’est véritablement avec cet homme que j’ai découvert les joies du sexe ... et les diverses facettes de ma sexualité. En fait, je n’étais déjà plus vierge depuis longtemps. J’avais sauté le pas l’été de mes 16 ans avec un garçon de mon âge au cours de vacances en famille sur la Côte d’azur. Nous nous étions rencontrés à la discothèque du village de vacances où il séjournait aussi avec ses parents. Nous avions dansé et flirté pendant plusieurs soirées avant de nous retrouver l’avant dernier soir du séjour pour faire l’amour au clair de lune au milieu des pins. Il savait y faire car pour me déflorer, il a été très doux et il a su me donner beaucoup de plaisir lors de notre seconde étreinte. Mais l’un comme l’autre, nous étions conscients que ce ne serait d’un amour d’été Depuis, j’ai fait l’amour avec pas mal de garçons de mon âge et j’ai même eu une relation saphique pendant six mois avec une fille de ma classe. Sous prétexte de réviser le bac de français, nous nous retrouvions dans sa chambre pour nous caresser et nous donner mutuellement du plaisir avec un gode à double tête découvert dans les affaires de sa mère. Mais revenons aux deux mois passés à Londres. Lors d’un séjour avec mes camarades de classe au milieu de l’hiver précédent, j’étais allée dans une agence de placement où j’avais déposé un dossier. J’avais sciemment modifié ma date de naissance pour être majeure avant l’été. Lorsque j’ai reçu un mail de Guido, le patron du restaurant qui souhaitait m’embaucher, j’ai sauté de joie ! J’allais passer deux mois pendant lesquels je parlerais ...
«1234»