1. prof de science physique


    datte: 08/11/2017, Catégories: Anal, Mature, Première fois, Auteur: chahila, Source: xHamster

    Sacrée prof ! On a tous un prof qui nous a marqués dans notre scolarité pour différentes raisons. Moi c'est ma prof de physique chimie en première. Elle avait dans les 45 ans, les cheveux longs et frisés poivre et sel, des yeux verts lagune. Mais ce que je trouvais de plus remarquable c'était ses fesses qu'elle savait mettre en valeur dans des jeans moulants alors que le haut de son corps était toujours caché par une blouse. Un jour lors d'un TP de physique ma prof callipyge passait dans les rangs vérifier nos montages électrique. Elle se mettait entre les élèves et observait. Mais quand vient mon tour elle se colla à moi pour regarder par dessus mon épaule. Je sentais ses seins s'appuyer contre ma nuque, elle semblait rester plus longtemps qu'avec mes camarades ses deux attributs féminins me caressant de plus en plus fermement. Quand elle eut fini j'avais une érection comme jamais je n'en avais connue. Puis elle jeta un regard sur le travail de mon voisin elle se pencha de lui et me présentait ses si jolies fesses. Quand la sonnerie retentit je n'osais pas me lever je devais être tout rouge et ma protubérance sous mon pantalon devait être visible. C'est alors que Madame P. annonça : - Je sais que vous avez étude obligatoire après et que vous n'aimez pas, alors je vais dispenser l'un d'entre vous puisque j'ai besoin d'aide pour ranger le matériel une fois fini il sera libre de partir. Je choisis Stéphane qui m'a fait le plus beau montage. Bonne fin de journée et à la semaine ... prochaine ! Mes camarades sortirent donc non sans me traiter de chouchou. - Allez au travail ! Lève toi - Oui madame. Elle regarda avec sourire mon entre jambe. - Je t'ai fait de l'effet on dirait ! Approche. Elle passa sa main entre mes jambes. - Mmm Embrasse moi. - Je je … je bafouillais. - Tu n'as jamais embrassé ? - Non (j'arrivais enfin à parler) les filles préfèrent les méchants garçons aux premiers de la classe. - Je sais les gourdes ! Moi je préfère un garçon qui va apprendre vite. Donne moi tes lèvres ! Je l'embrassais maladroitement. Elle me demanda de moins ouvrir la bouche, c'est vrai que j'apprenais vite nos langues se mélangèrent je prenais un plaisir fou. Je me mis ensuite à caresser son corps tout en l'embrassant. Elle appréciait je m'enhardis. Enfin je pus toucher son postérieur et je mis la main sous sa blouse. Surprise elle était nue en dessous. Je pus à loisir toucher ses attributs féminins puis les lécher et sentir les tétons gonfler de plaisir. Quel délice même si par rapport à mes copines ultérieures ses seins étaient petits (85B) c'étaient les premiers que je touchais ils étaient donc parfaits à mes yeux. Avant d'aller plus loin elle m'entraîna dans son labo privé à côté de la salle de cours afin de ne pas être surpris. Elle me fit signe de me déshabiller et en fit de même. Je n'avais d'yeux que pour ses seins que je venais de découvrir et qui me rendaient fous. Elle s'accroupit me branla doucement avant d'entamer une fellation. Devant un plaisir aussi ...
«12»