1. Un week-end à Madrid (5)


    datte: 08/11/2017, Catégories: Entre-nous, Les hommes, Auteur: Titus13004, Source: Hds

    Ce petit mot est touchant, encore une fois, je ne m’attendais pas à une telle rencontre. Il est le mec que j’ai toujours rêvé de rencontrer, parfait dans les moindres détails, aussi bien physiquement, que mentalement, il est bourré de qualités, douceur, tendresse, attentionné, présent et bien d’autres, je n’ai pas pour l’instant trouvé de défaut à cette carapace. Je me dépêche de rejoindre Juan. Il est là à quelques dizaines de moi, et je lui trouve moins de charme que lors de notre première rencontre. Il est excité comme une puce, sautille tout le temps, parle vite, une vraie pile électrique. Je suis complètement claqué par la nuit passée avec Felipe, j’aurais besoin de beaucoup de calme. Juan me mène dans un bar à tapas très sympa que je ne connaissais pas. Nous mangeons quelques spécialités espagnoles dont notamment la « Tortilla », des « Calamares frits » et des « Croquetas de pollo » avec une « Cerveza » (une bière). Il me raconte pleins de choses, sur sa vie, ce qu’il fait, ce qu’il veut Il m’épuise. J’ai envie de dormir, mais une promesse est une promesse. Direction le sauna Octopuss, métro Tribunal. Je connais très bien l’endroit, il est très grand. Quand on arrive, on trouve les vestiaires, puis des cabines et au fond le bar. Au sous-sol, une piscine avec des jets de massage, juste au-dessus le sauna sec, des douches, puis un couloir avec le hammam, une petite salle avec des films de cul et au bout du couloir la backroom. Après avoir payé notre entrée, nous ... commençons à nous déshabiller, je porte le jock rouge en lycra. Juan ne peut s’empêcher de siffler son « admiration ». « Tu étais où cette nuit ? ». « Chez un ami ! On y va ? ». Il reste perplexe devant ma réponse et nous descendons prendre une douche, direction la piscine. Juan se colle à moi, il bande déjà, mais Felipe est toujours là dans un coin de ma tête. On ne s’est rien promis, mais j’ai l’impression de le tromper en venant au sauna. Un homme d’environ 45 ans entre dans l’eau, une vraie baraque, des épaules larges, un torse imberbe, des pecs de folie, une taille trop fine pour sa corpulence, et surtout tout rien entre les jambes, ni au cerveau à prioris, Juan le salue et me présente. «Mika, je te présente Seb », il s’approche m’embrasse sur les joues. « Qui c’est ? », mon ex me répond Juan. Son ex ???? Deux gabarits aussi différents, mais pas de jugement . Ils discutent, Juan le chambre, je reste à l’écart, ma première impression était la bonne, le cerveau de ce mec sonne creux. Après la nuit que je viens de passer, je n’ai pas très envie de baise. J’explique à Juan que je suis fatigué, mais il me demande de la suivre. Je m’exécute, petit circuit, sauna finlandais, hammam, douche, piscine et on recommence. Au bout d’une bonne heure de ce manège Juan me prend la main et m’entraine vers la backroom. Malgré tout ce que je viens de penser sur Felipe, la nuit, la rencontre et tout le reste, je ne peux m’empêcher de bander en voyant tous ces mâles espagnols en rut en train de se ...
«1234»